noirceur
étymologie
Mot  composé de noir et de -eur avec un \c\ d’apès noircir#fr|noircir.

nom

SingulierPluriel
noirceurnoirceurs

noirceur \nwaʁ.sœʁ\ féminin

  1. Qualité de ce qui est noir.
    • La noirceur de la tourbe et des basaltes est coupée par des taches d'un gazon vert et abondant. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. Tache noire.
    • Il a des noirceurs au visage, une noirceur à la jambe.
  3. (Figuré) Atrocité d’une action ou d’un caractère.
    • Cette Gourguin était, comme l'on dit chez nous, un vrai chat noir, qui n’avait que la peau et les os ; toutefois, un grand feu d'esprit, et les plus beaux yeux, avec des manières hautaines : dangereuse, artificieuse, accusée de beaucoup de noirceurs ; […]. (Élémir Bourges, « Prologue : Le mémoire d'Ivan Manès », avril 1871, dans Les Oiseaux s'envolent: et les Fleurs tombent, en feuilleton dans La Revue hebdomadaire : romans, histoire, voyages, Paris : Librairie Plon, novembre 1892 (A1 - T6), p. 56 & Éditions Ligaran, 2015)
    • Eh oui! les êtres de bonté éprouvent ces disgrâces plus que les autres. Ils ne peuvent imaginer la noirceur dans leur entourage. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  4. (QC) Obscurité de la nuit.
    • Elle hésita quelques minutes, le froid humide la faisait grelotter, la noirceur était tombée, les rues étaient vides, elle n'avait d'autre solution que de retourner à la maison, vivre sa chienne de vie. (Denise Bombardier, Edna, Irma et Gloria, Albin Michel, 2007, p. 207)
antonymes
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français