nomade
étymologie
Du latin Nomades, pluriel de Nomas#la|Nomas.
Du grec odos (« la route »).

adjectif

SingulierPluriel
nomadenomades

nomade \nɔ.mad\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est errant ; qui n’a pas d’habitation fixe, surtout en parlant des nations, des tribus, des peuplades.
    • Il connaissait les procédés violents de ces chasseurs nomades, et il pensait que mieux valait, en tout cas, se mettre à l’abri d’un coup de main. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Les habitants passagers des garnis qui constituent la population nomade de Paris ne représentent malheureusement pas à eux seuls la population misérable. (Paul-Gabriel d’Haussonville, L’Enfance à Paris, 1879, Calmann-Lévy, p.231)
    • Les marchands nomades, notamment, cherchent à circonvenir par tous les moyens, tous ceux faisant métier de vérifier les animaux. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • L’origine de cette espèce asiatique a été très discutée : suivant De Candolle [Augustin Pyrame de Candolle] et divers auteurs, elle serait originaire des pays caspiens et aurait suivi en Europe les migrations des tribus nomades des Zingaris. (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne ↗, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, [//ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupversions/6cfe60d7-a710-46a8-b32d-4a32b4c31a74 p. 187])
  2. (Par extension) Relatif aux nomades et au nomadisme.
    • Je me rendis avec les chefs militaires aux tentes de Si Saïd, où on nous servit une collation de dattes et de lait de chamelle, une vieille tradition nomade sans doute. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 132)
  3. (Plus rare) Qualifie les animaux qui changent de lieu suivant les saisons.
synonymes
traductions
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
nomadenomades

nomade \nɔ.mad\ masculin et féminin identiques

  1. Membre d’un peuple qui n’a pas d’habitation fixe.
    • Les nomades gardaient des troupeaux de yaks et de moutons appartenant en grande partie aux classes privilégiées. (Louis Dubé, La sagesse du dalaï-lama : Préceptes et pratique du bouddhisme tibétain, dans Le Québec sceptique, n°66, p.5, été 2008)
  2. (Figuré) Celui ou celle qui change souvent de pays, d’habitation.
  3. (Par hyperbole) Celui ou celle qui se déplace souvent.
    • Les éléments du tableau semblent saisis par l'agitation vibrionnaire des nomades de la nuit. Rien n’est concerté, personne ne se rencontre, tous retournent à leur errance, le tableau demeure. (« Du graffiti à l'art hiératique des musées », dans L'imaginaire urbain et les jeunes: La ville comme espace d'expériences identitaires et créatrices, sous la direction de Pierre-Wilfrid Boudreault & ‎Michel Parazelli, Presses de l'Université de Québec, 2004, chap. 13)
  4. (insectes) Abeille coucou d’apparence vespiforme appartenant au genre Nomada.
    • Parmi les premières, il en est qui, parasites, ne travaillent point d’elles-mêmes, mais savent mettre à profit le travail des autres ; tels sont la plupart des abeilles nomades, quelques abeilles mégachiles et entr’autres l’abeille conique noire, qui dépose ses œufs dans le nid d’autres abeilles. (Charles Athanase Walckenaer, Faune parisienne, Insectes, 1802, tome I.)
antonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français