normand
étymologie
De l’ethnonyme Normand#fr|Normand.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinnormandnormands
Fémininnormandenormandes

normand \nɔʁ.mɑ̃\

  1. (Géographie) Relatif à la Normandie, ses habitants, sa culture.
    • Les concours agricoles montrent que les éleveurs charolais, limousins ou normands, que les arboriculteurs rhodaniens ou roussillonnais sont à la tête du progrès et le renom de nos crus de vins démontre que nous avons des vignerons qui savent travailler. (Michel Debatisse, La Révolution silencieuse : Le Combat des paysans, Calmann-Lévy, 1963)
    • Alors il chercha l’oubli tour à tour dans le cidre normand, le poiré manceau, l’hydromel gaulois, le cognac français, le genièvre hollandais, le gin anglais, le wiskey écossais, le kirsch germain. (Charles Deulin, Cambrinus)
    • Les communes et l’aristocratie, effrayées de l’ascendant que le pouvoir royal avait acquis a la suite de la conquête normande, se liguèrent et firent cause commune contre lui, afin de résister à ses empiétemens. (Anonyme, Angleterre. - Administration locale, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
  2. Relatif à la langue normande.
  3. (zootechnie) Qualifie au masculin une race de bovins pour la production laitière, la normande.
    • M. Leblond […] a calculé la corrélation entre taux butyreux et teneur en matières azotées pour les descendances des 20 taureaux Frisons et des 21 taureaux Normands […] (Revue laitière française, no 195 à 205, Association laitière française, 1963, p.254)
  4. (zootechnie) Qualifie une race de lapins (lapin normand).

traductions
nom

normand \nɔʁ.mɑ̃\ masculin singulier

  1. Langue minoritaire parlée dans certaines parties de la Normandie et dans les îles Anglo-Normandes.
synonymes
traductions
Normand
étymologie
(XIIe siècle) Du Vieux norrois Norðmann, attesté en latin, au neuvième siècle, sous la forme Nortmannus. La chute du \d\ de nord affecte aussi norrois qui lui est apparenté.

nom

SingulierPluriel
normandnormands

Normand \nɔʁ.mɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : Normande)

  1. (histoire) Nom donné aux envahisseurs vikings en France.
    • […] il est impossible de ne pas tenir compte de ce fait que les juifs ont habité la France cinq siècles avant les Francs, les Burgondes et les Wisigoths et huit siècles avant les Normands. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (histoire) Nom donné aux membres de l’aristocratie qui régna ensuite sur le territoire de l’actuelle Normandie, puis à partir du XIe siècle sur l’Angleterre.
    • Quatre générations s’étaient succédé et avaient été impuissantes à mélanger le sang hostile des Normands et des Anglo-Saxons et à réunir, par un langage commun et des intérêts mutuels, deux races ennemies, dont l’une éprouvait encore l’orgueil du triomphe, tandis que l’autre gémissait sous l’humiliation de la défaite. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  3. (Géographie) Habitant de la Normandie.
    • La basse robe qui avocasse ou grifonne dans ces tribunaux est immense, plus rapace que tous nos Normands et plus écriturière que n’étoient feu nos procureurs au parlement qui faisoient des ventres aux requêtes, […]. (Chantreau, Voyage dans les trois royaumes d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande, fait en 1788 & 1789, 1792, page 244)
    • Soudain, on apprit que le train des Parisiens venait d’entrer en gare. Les Normands ricanèrent : — Un parigot et un parigot, ça vaut jamais deux gars des champs ! On eût pu croire qu’ils avaient quelque crainte ou de l’envie. (Benjamin, Gaspard, 1915)

traductions
traductions
nom de famille

Normand \nɔʁ.mɑ̃\

  1. Nom de famille.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français