note
étymologie
Du latin nota#la|notamarque (faite sur un manuscrit ou ailleurs - naturelle sur le visage - qu’on imprimait avec un fer chaud aux esclaves fugitifs d’où « stigmate »), signe, indice, indication, inscription, étiquette (qu’on mettait sur les amphores), signes de ponctuation, flétrissure, condamnation (infligée par le censeur) » mais aussi « distinction honorable ».
Nota en latin est dérivé du supin, notum du verbe noscoapprendre, connaître »).

nom

SingulierPluriel
notenotes

note \nɔt\ féminin

  1. Marque que l’on inscrit en quelque endroit d’un livre, d’un écrit.
    • J’ai mis une note sur mon exemplaire, pour retrouver ce passage.
    • Je veux revoir quelques articles de ce compte, j’ai mis des notes en marge.
  2. Remarque, indication, sorte d’explication, de commentaire sur quelque passage d’un écrit, d’un livre.
    • On a imprimé ce poème avec des notes.
    • Notes marginales.
    • Notes de bas de page.
    • Notes en fin de volume.
    • Une édition sans notes.
    • Une édition avec notes bibliographiques, historiques, grammaticales, etc.
  3. Extrait sommaire ; exposé succinct.
    • Pourtant j’aurais voulu examiner le paysage, mollement éclairé par la lune, et crayonner quelques notes au passage. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. II, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Mme Surville n'a laissé sur son frère que quelques pages insignifiantes, une apologie froide, banale, où nous n'avons pas une seule note à prendre, pas un seul document à retenir. (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • J’ai pris note de ce que j’ai à payer et à recevoir à la fin du mois.
    • Babœuf avait, du fond d'une de ses retraites, fait parvenir au représentant Drouet, son complice, une note énergique qui devait lui servir de texte à un discours à prononcer devant le Conseil des Anciens pour la conservation des Sociétés populaires. (Édouard Fleury, Baboeuf et le Socialisme en 1796, Pars ; chez Didier, 1851, p. 182)
    • Prendre des notes au cours d’un professeur, en lisant un ouvrage.
    • Ce conférencier consulte ses notes à tout moment.
  4. Facture.
    • J’ai dit au marchand de me remettre la note de ce que je lui dois.
    • Vivement elle fit sa malle, paya la note, prit dans la cour un cabriolet (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Une note acquittée.
  5. (diplo) Communication officielle, contresignée par écrit.
    • Note confidentielle.
    • Échange de notes.
    • Note verbale : Note qui se réfère à un entretien et qui a pour objet de préciser par écrit la portée de cet entretien.
  6. (Éducation) Appréciation de la valeur d’un devoir fait par un élève, que le professeur exprime par un nombre.
    • Il a obtenu la note 15 sur 20 pour sa composition française.
    • Cet élève a mérité toute l’année des notes excellentes.
  7. (administration) Appréciation, faite par son chef, du mérite d’un subordonné.
    • Cet officier, ce fonctionnaire a de bonnes notes.
  8. (Par extension) Désignation favorable ou défavorable d’une personne à l’opinion.
    • Cette mésaventure sera une mauvaise note qui te poursuivra pendant toute sa vie.
    • Il n’oublie pas ceux qui l’ont aidé : c’est une bonne note à son actif.
    • Note d’infamie, ou note infamante, : Note imprimée juridiquement pour quelque cause grave.
    • Le blâme en justice était une note infamante.
  9. (musique) Caractères qui figurent la hauteur et la durée d’un son.
    • Savoir lire ses notes.
    • Il écrit les dernières notes de sa sonate.
    • Les sept notes de la gamme.
    • Ré est la seconde note de la gamme d’ut.
    • Quelle est cette note ? C’est un sol.
    • Quelle est la valeur de cette note ? C’est une blanche : elle vaut deux noires.
    • Savoir ses notes.
  10. (Par extension) Le son lui-même.
    • Et, pour égayer le voyage, les chansons bientôt fusèrent d’elles-mêmes. Les notes joyeuses retentissaient au loin sur la terre nue […] (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Note tonique : La Note principale ou fondamentale d’un ton.
    • Note sensible : La septième note de la gamme dans un ton donné.
    • Notes de goût, notes d’agrément : Ornements que peut recevoir une note principale.
    • Bien attaquer la note : Faire une intonation juste et nette.
    • Fausse note.
    • Ceci est bien dans la note qui convient, vous restez dans la note : Ceci est bien dans le ton, vous gardez le ton qui convient.
    • Ne savoir qu’une note, chanter toujours sur la même note : (Figuré) Dire toujours la même chose, proposer toujours le même expédient.
    • Changer de note, chanter sur une autre note : (Figuré) Changer de façon d’agir ou de parler.
    • Forcer la note : (Figuré) Exagérer.
  11. (Par extension) La tonalité générale d’un ouvrage.
    • Mais sois prudent… Je ne connais pas ton livre… J’espère qu’il est dans la note''. Tu comprends ce que je veux dire ?/>– Il n’est dans aucune note, dit Suzanne avec un grand rire clair. (Henri Troyat, Le mort saisit le vif'', 1942, réédition Le Livre de Poche, page 53)

  12. (Figuré) Aspect, touche.
    • Des azalées, des rhododendrons aux dimensions sénégaliennes donnent une note gaie à ce triste parc où les couleurs éclatantes étonnent, où leur taille gigantesque semble lutter de force avec les vieux remparts toujours solides. (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895)
    • Toutes ces vieilles coutumes ajoutent une note pittoresque à la vie de Santa-Cruz; mais elles finiront probablement bientôt par disparaître, emportées par le modernisme niveleur. (Frédéric Weisgerber, Huit jours à Ténériffe, dans la Revue générale des sciences pures et appliquées, Paris : Doin, 1905, vol.16, pp. 1039)
    • Quelques luzernières; le Sainfoin jette de-ci de-là, au printemps, une note gaie dans la monotonie des verts. (Josias Braun-Blanquet & J. Susplugas, Reconnaissance phytogéographique dans les Corbières, Station internationale de Géobotanique Méditerranéenne et Alpine, Montpellier, communication n°61, 1937)
traductions
  • anglais : note (1, 2, 3, 4, 5 ; grade (6 : scolaire), score (États-Unis) (6 : scolaire), marks (Royaume-Uni) (6: scolaire) ; mark (7, 8 : par exemple: mark of infamy) ; notation in one’s (personnel) file (7) ; note in one’s (personnel) file (7)
  • espagnol : nota
  • russe : счёт (4)
traductions
forme fléchie

note \nɔt\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de noter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de noter.
    • Berger (1974) note cependant que les mots pour lesquels on peut montrer qu’ils sont venus du persan en bourouchaski sans l’intermédiaire de l’ourdou, comme par exemple samón 'bagage' ont tendance à s’ourdouiser pour donner samán, sous l’influence de l’ourdou sāmān. (Journal asiatique, 1977, volumes 265 à 266, page 308)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de noter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de noter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de noter.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français