nourrice
étymologie
Du latin nutrix, nutricis.

nom

SingulierPluriel
nourricenourrices

nourrice \nu.ʁis\ féminin

  1. (Puériculture) Femme qui allaite l’enfant d’une autre.
    • La nourrice (c’en était une) tira du panier un jeune chien café au lait, s’assit dans un coin, et donna fort gravement à téter à ce nourrisson d’un nouveau genre. C’était une pasiega qui se rendait à Madrid pour être nourrice sur place, et qui craignait de voir son lait se tarir. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Mounira était malade depuis quelques jours. Elle devait renoncer à nourrir son bébé. Gasbieha demandait anxieusement à son amie d'enfance de chercher une nourrice. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Il s’indigne qu’une fille pauvre choisisse de se faire couvrir par un amant de passage, souvent de connivence avec sa propre mère, dans l’espoir de coiffer dans dix ou onze mois le bonnet enrubanné des nourrices et de trouver chez des riches une bonne place qu’elle gardera peut-être des années, si, plus tard, de nourrice elle est promue bonne d’enfants. (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 35)
  2. (Par extension) (Puériculture) Mère qui allaite son propre enfant.
    • Dans son numéro du 15 janvier 1899, le journal bimensuel parisien le Correspondant médical tirait la sonnette d’alarme en disant : « L'enfant boit ! […]. Les nourrices donnent du vin à leurs nourrissons et s’ébaudissent de leur exubérante gaîté. » (Alberto Toscano, Critique amoureuse des Français, Fayard/Hachette littérature, 2009)
  3. Personne ou chose qui entretient, alimente.
    • Mon père n'avait eu pour famille que la nourrice qui l'avait recueilli. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 18)
  4. (Tous domaines) Bidon à poignée utilisé pour la manutention et la distribution de liquides.
  5. (Électrotechnique) Boitier comportant plusieurs prises de courant alimentées par un câble unique muni d’une fiche.
  6. (Argot policier) personne#fr|Personne qui cache de la drogue chez elle en contrepartie d’une rémunération.
    • À charge pour eux de recruter les transporteurs, les vendeurs et ces fameuses nourrices, terme désignant l’appartement ou la personne chez qui la drogue est cachée pour éloigner les soupçons. (site yanndarc.com ↗)
synonymes
traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français