nullement
étymologie
Dérivé de nul#fr-adj|nul avec le suffixe adverbial -ment#fr-suf-1|-ment.

adverbe

nullement \nyl.mɑ̃\

  1. En aucune manière ; pas du tout. — Note: Souvent utilisé avec ne#fr-part|ne.
    • La royauté, chez vous, n'a jamais poussé que de tristes racines ; votre sol républicain ne convient nullement à cet arbre-là. (François-Vincent Raspail, De la Pologne — Pour une réforme agraire, 1839)
    • En 1884, le gouvernement ne prévoyait nullement que les syndicats pussent participer à une grande agitation révolutionnaire […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.283)
    • Après deux jours d'absence, nous revenions à Rockall ramenant une nuée de mouettes qui avaient quitté leur îlot pour nous accompagner ; nullement farouches, elles se tenaient à proximité chaque fois que nous stoppions. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Je descends le fanal dans le poste pour le rallumer, mais je ne me presse nullement, […]. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Cela ne l'empêchait nullement de réclamer à Jim des entrées de faveur lorsqu’il jouait dans un music-hall à Paris, […]. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Apportent-ils la preuve de cette assertion, […]? Nullement. (Abbé Guignot, Essai sur Quarré-les-Tombes ; ses sarcophages mérovingiens et sa station préhistorique, Tours, impr. Bousrez, 1895, page 49)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français