oblong
étymologie
Du latin oblongus.

adjectif


oblong \ɔ.blɔ̃\

  1. Plus long que large et arrondi aux deux extrémités.
    • Une autre voiture à deux roues, basse, petite et qui avait l'aspect d'une caisse oblongue, attelée d'un cheval, était là aussi un peu à l’écart. Cette voiture était destinée, […], à recevoir le corps après le supplice et à le porter au cimetière. (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Contre le mur de la cuisine une table oblongue recouverte d’un châle des Indes : dessous, nous rangions nos jouets dans une caisse en bois à côté d’un sac en fort papier à fond plat, rempli de chutes de tissu. C’est autour de cette table que se tenaient ma mère, ses ouvrières et son apprentie au temps où elle avait à Paris un atelier de broderie et de lingerie. (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 102.)
    • Dans la cuisine qui sert à toutes les sauces - qui donc aurait eu l’idée saugrenue de veiller dans le salon ? - tout le monde se retrouve tout le temps autour ou à côté d’une immense table oblongue taillée pour une tribu entière : mes grands-parents, mon oncle, sa femme et leur fille, ma tante venue donner un coup de main, mon père les fins de semaine, mes trois frères, bientôt ma sœur sans oublier deux ouvriers polonais, Adam et Casimir, chez nous comme deux poissons dans l’eau parce que là-bas en Pologne, Seigneur, c’était même pas encore le néolithique, un vrai désastre. (Jean Forest, L’incroyable aventure de la langue française, 2002, page 187, Triptyque)
  2. (architecture) Qualifie une forme allongée, en général rectangulaire, dont la longueur est orientée dans la direction principale ou de référence du bâtiment.
    • Les pièces oblongues ouvrent sur la cour par une porte basse, avec un arc surbaissé et une fenêtre avec un linteau droit monolithique et un arc plat de décharge, le tout surmonté d’une fenêtre haute, rectangulaire, dans l’axe de la pièce. [...] Les pièces barlongues du côté ouest ouvrent sur la cour par une porte et trois fenêtres. (Jean-Claude David, Le Waqf d'Ipšīr Pāšā à Alep (1063-1653), Presses de l’Ifpo (Publications de l’Institut français du Proche-Orient), 1982)
  3. (Librairie) Qualifie des livres qui ont moins de hauteur que de largeur.
    • Un format oblong.
    • Les albums, les livres de musique sont souvent oblongs.
  4. (Mathématiques) Qualifie un nombre qui est le produit de deux entiers naturels consécutifs.
synonymes

Mathématiques (4) :

antonymes
  • (Architecture) barlong
  • oblate#fr|oblate

traductions
  • anglais : oblong
  • italien : oblungo
  • russe : продолговатый



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français