obstiné
adjectif

SingulierPluriel
Masculinobstiné
\ɔp.sti.ne\
obstinés
\ɔp.sti.ne\
Fémininobstinée
\ɔp.sti.ne\
obstinées
\ɔp.sti.ne\

obstiné \ɔp.sti.ne\

  1. Qui s’obstine ; qui est entêté ou acharné.
    • Celui-là est défendu contre les quémandeurs trop opiniâtres par une sorte de femelle revêche, bourrue, grimaçante, qui s’entend à merveille à décourager les volontés les plus obstinées. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 183)
    • Amis alsaciens, c’est décidément bien vrai, vous êtes d’éternels inassouvis, les dilettantes obstinés d’un mécontentement fondamental ; vous avez toujours la nostalgie d’un je ne sais quoi qui n’existait pas hier et qui ne sera pas demain ; […]. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Le cordonnier a repris son air rogue, son visage obstiné. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Les desservants peuvent, désormais, disparaître ; le peuple tiendra. Il tiendra, car il est, par caractère, obstiné ; car il vit groupé dans un rayon peu étendu. (Auguste Billaud, La Petite Église dans la Vendée et les Deux-Sèvres, 1800-1830, p.594, Nouvelles Éditions Latines, 1961)
    • (Par extension) Un rhume obstiné. — Lutte obstinée.

traductions
nom

SingulierPluriel
obstinéobstinés

obstiné \ɔp.sti.ne\ masculin (pour une femme on dit : obstinée)

  1. Homme qui s’obstine.
    • L’obstiné ne veut rien céder ; il fait paraître un esprit de contrariété. (Gabriel Girard, La justesse de la langue, 1718)
    • C’est un obstiné.
forme fléchie

obstiné \ɔb.sti.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe obstiner.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.038
Dictionnaire Français