oculus
étymologie
Du latin oculus voir okno en safesubst.

nom

(orthographe traditionnelle)

SingulierPluriel
oculus
\o.ky.lys\
oculi
\o.ky.li\

oculus \o.ky.lys\ masculin

  1. (Architecture) Ouverture ovale ou ronde pratiquée dans un mur ou une coupole.
    • Au Moyen Age, circulaires sont l’oculus (fenêtre ronde) des églises romanes et la rosace des églises gothiques. Nous en voyons à Echillais, Esnandes, Médis, Migron, Saint-Saturnin-de-Séchaus, Talmont et à Breuillet où, prétend la tradition, « les rayons tournent », ce qui n’a rien d’étonnant, écrit Mme Lamontellerie, dans un pays où le soleil « dansait le matin de Pâques pour exprimer sa joie » et « trifurquait à la Trinité ». (Robert Colle, Saintonge mystérieuse Aunis insolite, éditions Rupella, 1976, page 13)
    • Un oculus est une ouverture pratiquée sur un comble. On en trouve également au centre de nombreuses coupoles.
    • La particularité de l’abbaye de Villers-la-Ville est l’utilisation répétée des oculi à divers endroits, associés à des fenêtres en lancette.
  2. (Architecture) Ouverture dans une porte permettant de voir de l’autre côté.
    • « Ils ont installé des oculus », nous informe R. J’ignorais ce mot. Ce sont comme des hublots, carrés, en haut des portes, qui permettent de surveiller : « Ce ne sont pas vraiment des chambres d’isolement, me décrit mon guide, mais on voit à travers. » (François Ruffin, Un député à l’hôpital psychiatrique, Fakir (journal) no 83, page 20, décembre 2017 – janvier 2018.)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français