offensive
étymologie
(XVIe siècle) Féminin de offensif sur le modèle de défensive.

nom

SingulierPluriel
offensiveoffensives

offensive \ɔ.fɑ̃.siv\ féminin
SingulierPluriel
offensiveoffensives

  1. Attaque que l’on fait sans avoir été provoqué par l’adversaire.
    • La soudaine irruption d’un ennemi prêt à l’offensive n’eut d’autre effet immédiat sur New York que d’accroître sa véhémence habituelle. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 212 de l’éd. de 1921)
    • C'est le 6 avril 1917, le jour du Vendredi-Saint, une semaine avant l'offensive du Chemin des Dames, que le maréchal des logis Clérisse s'envola sur un Sopwith-Clerget. (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p.124)
    • Au début de l'année 1918, ils ont mené l’offensive, ils ont déployé toutes leurs forces, et ils méritaient de gagner, ils méritaient la victoire, comme le vieux Pindur et son grand-père Otto Magnor, à la bataille de Sedan. (Szczepan Twardoch, Drach, traduit du polonais par Lydia Waleryszak, Les Éditions Noir sur Blanc, 2018, chap. 9)

traductions
forme fléchie

SingulierPluriel
Masculinoffensifoffensifs
Fémininoffensiveoffensives

offensive

  1. Féminin singulier de offensif.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français