officieux
étymologie
Du latin officiosus.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinofficieux
Fémininofficieuseofficieuses

officieux \ɔ.fi.sjø\

  1. (vieilli) Qui est prompt à rendre de bons offices, serviable.
    • Il est très officieux.
  2. (Par extension) Qualifie un mensonge dit pour faire plaisir à quelqu’un, ou pour lui rendre service sans nuire à personne.
    • — J’ai vu rarement un si beau bal, disait monsieur de La Billardière, à qui un mensonge officieux ne coûtait rien. (Honoré de Balzac, César Birotteau, 1837, chapitre I)
  3. Qui n’est pas officiel mais qui en remplit les fonctions ; qui est donné à titre de complaisance, en parlant de renseignements de source autorisée.
    • Tu admets, ô Prospêtès, que, par le verbe et par la plume, je fasse profession d'amoralité. Que je me décrive comme un être ayant rompu avec la morale officielle ou la morale officieuse. (Émile Armand, "Amoral", dans Les réfractaires, n°2, février-mars 1914)
    • Officiellement, le Vatican n’a plus d’« exorciste en chef » : le dernier en date, le célèbre père Gabriele Amorth, est décédé en septembre 2016. Depuis, le père Vincenzo Taraborelli, religieux carme et prêtre de cette église située à 200 mètres de la place Saint-Pierre, est pourtant considéré comme son successeur officieux. (Ma journée avec l’exorciste du Vatican)
antonymes
traductions
traductions
nom

officieux \ɔ.fi.sjø\ masculin (pour une femme on dit : officieuse) singulier et pluriel identiques

  1. (vieilli) Personne prompte à rendre de bons offices, serviable.
  2. (histoire) Sous la Révolution française, domestique, valet, servante, etc.
    • — Interrogez ma servante.
      — Citoyen, il faut dire mon officieuse.
      — Eh bien mon officieuse.
      (Jacques Porchat, Le berger et le proscrit, chapitre XII ; Librairie de Ch. Meyrueis et Cie éditeurs, Paris, 1857, page 102.)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français