ogive
étymologie
Origine incertaine :
  1. De l’espagnol algibe, aljibe (« citerne ») en raison, principalement, du fait que croix d'augive correspond à boveda de aljibe (« voûte de citerne », « voûte d'arête, voûte d'ogive »), contre cette hypothèse, le fait que boveda de aljibe ne semble pas attesté avant 1661 ;
  2. Du latin obviatus voir obvier, le sens serait alors proche de « contre-fort » ;
  3. Apparenté à aujoel (« corbeille »)  composé de auge et de -if avec le sens architectural de « en berceau, en encorbellement ».

nom

SingulierPluriel
ogiveogives

ogive \ɔ.ʒiv\ féminin

  1. (architecture) Chacun des arcs qui, en se croisant en X, soutiennent la voûte dans l’architecture gothique.
    • Je crois, volontiers qu'on a trouvé des ogives dans des mosquées très anciennes et jusque dans les ruines de Persépolis, de même que l'on en trouve en Italie dans les monumens étrusques ; mais l’ogive n'est pas l’architecture gothique. (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
    • Le mot ogive, qui signifie justement la forme du plein-cintre, est absolument inapte à désigner cet arc brisé que l’on a pris pendant tant d’années, pour la base, pour la personnalité même d’un style. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Elle aurait voulu vivre dans quelque vieux manoir, comme ces châtelaines au long corsage, qui, sous le trèfle des ogives, passaient leurs jours, le coude sur la pierre et le menton dans la main, à regarder venir du fond de la campagne un cavalier à plume blanche qui galope sur un cheval noir (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1857)
    • Le vénérable pont sur le Tarn a non seulement de hautes arches en ogive, mais ses piles de briques, entre les les voûtes et au-dessus des avant-becs, sont percées de baies du même style. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    1. Arcs brisés employés en architecture.
  2. (artillerie) Partie supérieure d’un obus.
    • Ogive nucléaire d'un missile.
  3. (armement) Balle de même forme, par opposition aux balles sphériques, utilisée par les chasseurs et les militaires.
    • Une profonde gorge creusée dans le blindage permet de toujours positionner l'ogive à l'identique sur le col de la douille. (La balle TOG de Brenneke, in Le Chasseur français, juillet 2015)
  4. Partie antérieure d'une fusée spatiale.
    • À bord de la fusée, des émetteurs recevaient les ordres câblés par la Terre et les communiquaient au cerveau électronique dirigeant le système de freinage. Des jets d'air comprimé, expulsés latéralement commencèrent par stabiliser l'ogive. (Paris-Match, 22 avril 1961, no 628, page 63, col. 1-2)
  5. (statistiques) Courbe représentant la répartition cumulée des mesures des individus mesurés.

traductions
  • allemand : Ogive
  • anglais : ogive
  • italien : ogiva
  • portugais : ogiva
  • russe : огива

traductions
traductions
traductions
forme fléchie

SingulierPluriel
Masculinogifogifs
Fémininogiveogives

ogive \ɔ.ʒiv\

  1. Féminin singulier de ogif.
    • Une voûte ogive.
forme fléchie

ogive \ɔ.ʒiv\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de ogiver.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de ogiver.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de ogiver.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de ogiver.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de ogiver.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français