oiseau
étymologie
(ca. 1100) Du moyen français oiseau, oyseau, de l’ancien français oisel, du bas latin aucellus, forme contractée de avicellus, diminutif du latin avis.

nom

SingulierPluriel
oiseauoiseaux

oiseau \wa.zo\ masculin

  1. (oiseaux) Animal vertébré théropode, à deux pattes et deux ailes, ovipare, homéotherme, au corps couvert de plumes et qui possède un bec corné dépourvu de dents.
    • Après une autre étape de quatre heures, atteignons Souk El-Arbâ (le marché du mercredi), dans un cirque rocheux où les pluies ont formé de nombreux étangs regorgeant d’oiseaux aquatiques : canards, poules d'eau, bécassines, hérons, etc. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 152)
    • Un ramier s’échappait des cimes, de petits oiseaux gazouillaient une timide chanson d’automne. (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap.2, 1910)
    • Et puis, il y a des oiseaux qui ont des plumes rouges, vertes et jaunes, et qui chantent... (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Les oiseaux innombrables nichent dans les falaises escarpées, et effarés par la sirène des navires, s'envolent en nuages bruyants. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • En Lorraine, ils engluent les petits oiseaux chanteurs. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    1. (fauconnerie) oiseau de proie#fr|Oiseau de proie.
      • L'opération principale était la ciliure, qui consistait à coudre les paupières de l’oiseau; on lui rendait l'usage de la lumière quand il était habitué à obéir à la voix du fauconnier; […]. (Album historique, publié sous la direction de M. Ernest Lavisse, Le moyen âge (du IVe au XIIIe siècle), 2e éd. (1900), Librairie Armand Colin, 1905, p. 192)
  2. (Péjoratif) Individu extravagant.
    • On connaît l’oiseau de longue date, et il n’a rien changé à son chant de merle moqueur. (« Fahrenheit 11/9 » : Donald Trump dans le viseur de Michael Moore)
    • Quel drôle d’oiseau !
  3. Exercice de tir où l’on abat d’un coup de fusil ou d’un coup de flèche la figure d’un oiseau attachée au haut d’une perche.
    • Ce qu’il voit encore, ce sont des soudards qui, […], criblent de coups d’arquebuse un oiseau de bois fiché à la pointe d’un mai. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
  4. Avion.
    • Donc, je suis dans un avion. Et cet avion ronronne comme tous les avions en vol. Mais, soudain, la porte de l'oiseau s'ouvre, un gars me prend par les pieds et me jette dans le vide sans qu'il me soit possible de réagir. (San-Antonio, Bas les pattes!, Éditions Fleuve noir, 1954, chap. XVI)
  5. (familier) (enfantin) Organe sexuel mâle, pénis
    • Elle le connaît ton petit oiseau, Coop, elle connaît tous nos petits oiseaux. En tout cas, elle connaît le mien, c’est sûr.(Saïdeh Pakravan, La Trêve ↗, 2016.)
  6. (Maçonnerie) Sorte de hotte dont les manœuvres se servent pour porter le mortier sur leurs épaules.
    • Porter l’oiseau.
  7. Oiseau de Limousin : Assemblage de planches à angle droit, munies de deux manches que l'on passe sur les épaules, et qui servait autrefois aux maçons à porter des matériaux.
synonymes
traductions
traductions
  • allemand : schräger Vogel, Vogel
  • anglais : funny old bird, funny customer

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.030
Dictionnaire Français