omelette
étymologie
De l’ancien français amelette (avec initiale influencée par le mot œuf), métathèse de alemette, altération d’alemelle « assiette fine, préparation fine », du latin lamella, diminutif de lamina « lame » (avec (agglutination) du a de l'article défini).

nom

SingulierPluriel
omeletteomelettes

omelette \ɔm.lɛt\ féminin

  1. Mets composé d’œufs battus ensemble et cuits à la poêle souvent avec du beurre ou de l’huile.
    • Mais en rentrant chez maître La Hurière, la première figure qu’aperçut notre gentilhomme fut celle de Coconnas attablé devant une gigantesque omelette au lard. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • La soif fut éteinte au moyen de trois ou quatre jarres d’eau, la faim apaisée par une omelette aux tomates, où il n’y avait pas trop de plumes pour une omelette espagnole. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • On leur fera une omelette et on leur donnera du « boustringue » et puis il y a du faro de première qualité et cela les apaise. (Marie de Villermont, Contes belges, Éditions Lethielleux, 1913, page 8)
    • Quel beau feu de foyer pour sécher nos hardes, pendant que l’omelette sautait dans la flamme, l’inimitable omelette d’Alsace, craquante et dorée comme un gâteau. (Alphonse Daudet, Alsace ! Alsace !, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 110)
    • Monsieur Bilit qui a cette habitude d’arriver n’importe quel soir de la semaine à l’improviste, et s’il se trouve que c’est l’heure du dîner, on met pour lui un couvert de plus et Véra que son appétit insatiable étonne et amuse, même si le repas est assez copieux, lui fait préparer pour son dessert une énorme omelette aux confitures, son plat préféré. (Nathalie Sarraute, Enfance, Gallimard, 1983, collection Folio, pages 194-195)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français