ordinaire
étymologie
Depuis l’adjectif du latin ordinarius, lui-même de ordo (« ordre »).
(XVe siècle) en tant que substantif, chez Villon « ce qu’on sert ordinairement au repas ».

adjectif

SingulierPluriel
ordinaireordinaires

ordinaire \ɔʁ.di.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Commun ; habituel.
    • Alors, si le vent du nord vient à souffler, ces graux sont promptement agrandis, il s'en forme même de nouveaux, et les étangs se déchargent en peu de jours d'une grande partie de leurs eaux ; ils se vident presque entièrement si le mistral (nord-ouest) souffle assez long-temps avec son impétuosité ordinaire. (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue », dans les Annales de l'agriculture française, 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, p. 74)
    • À la suractivité ordinaire des rues de New York s’ajouta une fièvre belliqueuse. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 213 de l’éd. de 1921)
    • La petite carte hypsométrique se base sur une centaine d'altitudes, dont nous avons relevé la majeure partie à l'aide d'un anéroïde et d'un thermomètre ordinaires. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 162)
    • En été, il arrive souvent que des rivières guéables en temps ordinaire grossissent subitement à la suite de la fonte des neiges. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 11)
  2. (Spécialement) Qui est habituel à quelqu’un.
    • On n’eût point dit d’ailleurs, en le voyant, qu’il se passât quelque chose d’insolite par la ville, ni au Louvre ; il était vêtu avec son élégance ordinaire. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre X)
  3. Qui ne dépasse pas le niveau commun.
    • C’est un homme très ordinaire.
  4. Médiocre, dont les manières laissent à désirer.
    • Le lait frais vaut généralement 1 franc le kil de 2 litres, tandis que le vin, de qualité très ordinaire, se vend de 1 fr. 25 à 1 fr. 50 le litre. (Maurice de Périgny, Au Maroc : Fès, la capitale du Nord, Paris : chez Pierre Roger & Cie, 1917, p. 25)
    • Vous m’avez présenté quelqu’un de bien ordinaire.
    • Ce roman est d’un style bien ordinaire.
    • Le talent de ce musicien est des plus ordinaires.
  5. (hist) Il s’est dit des officiers de la maison du roi, qui remplissaient leurs fonctions toute l’année, par opposition à ceux qui servaient par quartier. Il s’est dit aussi de quelques autres serviteurs habituels de la maison du roi, quoiqu’ils ne servissent que par quartier.
    • Maître d’hôtel ordinaire.
    • Médecin ordinaire.
    • Gentilhomme ordinaire du roi.
    • Musicien ordinaire de la chambre du roi, de la chapelle du roi.
synonymes antonymes
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
ordinaireordinaires

ordinaire \ɔʁ.di.nɛʁ\ masculin

  1. Ce qu’on a coutume de faire, ce qu’on a coutume d’être.
    • Ne vous en étonnez pas, c’est son ordinaire.
    • Il fait telle chose à son ordinaire.
    • C’est un homme au-dessus de l’ordinaire.
  2. (cuisine) Ce qu’on a coutume de servir pour un repas.
    • Elle avait d'elle-même ajouté à l'ordinaire de M. l'évêque une bouteille de vieux vin de Mauves. (Victor Hugo, Les Misérables, I, 2, 3 ; 1862)
    • Il n’a que deux plats à son ordinaire.
    • Se contenter de l’ordinaire.
    • Le capitaine a fait améliorer l’ordinaire de sa compagnie.
    • La popotte du soir n'est pas mauvaise et assez copieuse. Et à midi, la soupe est également bonne. Je dois me contenter de ces ordinaires, mais je ne m'en plains pas. (Louise Monaux et Bruno Deblander, 14-18, Apocalypse en Belgique – Récits de patriotes, Éditions Racine, 2013, page 113)
  3. (cuisine) (mili) Cantine militaire où les militaires du rang prennent leurs repas.
  4. (religion) Évêque diocésain, autorité diocésaine.
    • Il s’est pourvu par-devant l’ordinaire.
    • Il a pris son visa de l’ordinaire.
    • Un chapitre, un monastère soumis à l’ordinaire, exempt de l’ordinaire.
  5. (liturgie) Prières qui se disent tous les jours à la messe, la partie de la messe qui ne varie pas.
    • L’ordinaire de la messe,
  6. (vieilli) Courrier qui partait et arrivait à jours fixes.
    • Je vous écrirai par le premier ordinaire.
  7. (administration) Fonds établi pour payer la Maison du roi, les commissaires des guerres et les compagnies de gendarmerie.
    • Cela est assigné sur l’ordinaire des guerres.
    • Trésorier, caisse de l’ordinaire.

traductions
nom

SingulierPluriel
ordinaireordinaires

ordinaire \ɔʁ.di.nɛʁ\ féminin

  1. Essence ordinaire, par opposition au super et au diésel.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français