oriental
étymologie
(Adjectif) Du latin orientalis venant de oriensorient »).
(Nom) (XXe siècle) Car venu en Europe d’Orient.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinorientalorientaux
Fémininorientaleorientales

oriental \ɔ.ʁjɑ̃.tal\

  1. Qui est situé à l’est#fr-nom|est.
    • Cette ville, située à une altitude de mille toises sur le revers oriental des Rocheuses, au bord d’un torrent tributaire du Missouri, forme un vaste entrepôt pour les produits miniers de la région, et compte de quatorze à quinze mille habitants. (Jules Verne, Le Testament d’un excentrique, 1899, livre 2, chap. 12)
    • De l'autre côté de l'Arabie, il y a encore des terres conquises à l’Islam, puis des régions habitées par des idolâtres, l’Inde et la Chine, qui atteignent le limbe oriental du disque terrestre. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 123)
    • La grande forêt des Ardennes est une des plus chargée de mystères. Dans sa partie orientale, elle couvre un plateau accidenté coupé de vallées et de ravins profonds. (Georges Blond, L’Agonie de l’Allemagne 1944–1945, Fayard, 1952, p. 130)
  2. (Géographie) Qui appartient à l’Orient ; qui vient d’Orient.
    • Pays oriental. — Régions orientales. — Peuples orientaux.
    • Les plantes orientales. — Des perles orientales. — Une topaze orientale.
  3. (christianisme) Relatif aux églises de l'Orient.
    • Il commença par résumer l’Évangile en douze scènes, conformément à une pratique orientale alors assez récente. C'est ce qu'on appelait à Constantinople : « les douze grandes fêtes » ; car, en Orient, l'art religieux était devenu peu à peu une des formes de la liturgie. (Émile Mâle, Rome et ses vieilles églises, Éditions Flammarion, 1965, chap. 8, §. 2)
  4. Qualifie les langues, ou mortes ou vivantes, des peuples de l’Orient, telles que l’hébreu, le syriaque, le chaldéen, l’arabe, le persan, le chinois, le japonais, etc.
  5. Qualifie un style métaphorique et hyperbolique dont, à ce que l'on prétend, les peuples de l’Asie feraient usage.
  6. Qui est digne de l'idée que les occidentaux se faisaient de l'Orient.
    • Luxe oriental, pompe orientale.
  7. (Par extension) Qui partage les traditions des pays orientaux.
    • Le Maroc est le plus occidental des pays orientaux.
  8. (En particulier) Qualifie les aspects des personnes originaires de l'Orient.
    • Devant moi, un type tout différent et qui n’a rien d’oriental : trente-deux à trente-cinq ans, figure à barbiche roussâtre, regard très vif, […]. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. II, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
antonymes
traductions
nom


oriental \ɔ.ʁjɑ̃.tal\ masculin

  1. (zootechnie) Race de chat, originaire de Thaïlande, à tête triangulaire, aux longues oreilles, à queue longue et fine, et à poil court, dérivée du siamois.
synonymes
traductions
  • allemand : Orientalisch Kurzhaar
  • anglais : Oriental shorthair
  • espagnol : gato oriental
  • italien : foreign white

Oriental
étymologie
Voir oriental#fr|oriental.

nom
Singulier !! Pluriel
Oriental />\ɔ.ʁjɑ̃.tal\ Orientaux />\ɔ.ʁjɑ̃.to\

Oriental \ɔ.ʁjɑ̃.tal\ masculin (pour une femme on dit : Orientale)

  1. (Géographie) Habitants de l’Asie, plus communément les Turcs, les Afghans, les Persans, les Arabes, les Indiens, les Chinois, les Japonais.
    • Admettre, ainsi que le veulent certains volapükistes, qu'il y a des principes d’euphonie ou d’harmonie, qui doivent guider l'élèves dans le choix des tournures ou dans la construction des phrases, ce serait oublier qu’Orientaux et Occidentaux établissent l’euphonie grammaticale sur des bases complétement différentes, et confier les destinées de la langue aux caprices des esprits irréfléchis. (Auguste Kerckhoffs, Cours complet de Volapük, contenant thèmes et versions, avec corrigés et un vocabulaire de 2500 mots, Paris : librairie H. Le Soudier, 6e éd., 1886, page 59)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français