ottoman
étymologie
(XVIe siècle) De l’arabe عثماني dérivé de عثمان, fondateur de la dynastie ottomane, sultan de 1281 à 1326. Du turc Osman dérive l’adjectif qui nous donne le synonyme osmanli. La variante désuète othoman est influencée par le grec Οθωμανός.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinottomanottomans
Fémininottomaneottomanes

ottoman \ɔ.tɔ.mɑ̃\ masculin

  1. Relatif à Osman Ier.
    • Très bientôt, sous le règne de Mehmed II, Constantinople allait tomber aux mains de la dynastie ottomane. (Alexandra Merie, Le miroir ottoman, 2003)
  2. (hist) Relatif à l’empire turc jusqu'en 1918.
    • Le désastre de Mohacz (1526) où mourut le roi Louis II ouvre pour la Hongrie et la Slovaquie la période de domination ottomane qui dure jusqu’au traité de Požarevac (1718). (Ernest Denis, ''La Question d’Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, page 121)
    • Le monde musulman put alors s’enorgueillir de quatre États célèbres : L’Égypte de Mamelouks, la Turquie ottomane, la Perse séfévide et l’Inde moghole. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, page 37)
  3. (linguistique) Relatif au turc parlé en Turquie, anciennement langue officielle de l’Empire ottoman.
    • Le turc ottoman.
  4. (arts) Qualifie la production artistique propre à cette dynastie turque.
    • Résistant à la mode du béton armé, Fernand Pouillon, cet architecte atypique, … optait alors pour cette pierre de taille qui participe encore de la beauté d’une architecture grandiose mêlant inspiration ottomane et modernité. (Armelle Canitrot, Le génie des lieux - Journal La Croix, page 17, 16-17 juillet 2014)
synonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
ottomanottomans

ottoman \ɔ.tɔ.mɑ̃\ masculin

  1. (langues) Langue parlée au Kurdistan, anciennement langue officielle de l’Empire ottoman.
    •  Dans le même temps, on assiste à une fragmentation linguistique. On ne parle plus l’ottoman ou le persan. (Guillaume Perrier, Syrie-Irak : et si les Kurdes étaient la clef du conflit - Journal Le Point, N°2218 page 140, 12 mars 2015)
  2. Étoffe de soie à trame de coton, et à grosse côtes, utilisée en confection.
    • Seules les femmes riches arboraient pour leur mariage une tenue de soie (ottoman) et le dimanche elles portaient sur l’habit de droguet un tablier de soie long. (Marguerite Bruneau, Histoire du costume populaire en Normandie, 1986, vol.2, page 78)

traductions
Ottoman
étymologie
Voir ottoman.

nom

SingulierPluriel
ottomanottomans

Ottoman \ɔ.tɔ.mɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : Ottomane)

  1. (histoire) Descendant du sultan Osman Ier.
    • Je voyageais dans l'empire des Ottomans, et je parcourais les provinces qui jadis furent les royaumes d'Égypte et de Syrie. (Volney, Ruines, 1791)
  2. (histoire) Turc, habitant de l’Empire ottoman.
    • Un coin de Stamboul égaré sur la rive pérote. Cela ne ressemble guère à la caricature de ville européenne qui sévit alentour. Plus de beaux messieurs à la mode de Londres, ni de belles dames à la mode de Paris […]. Rien que de grands Ottomans graves, rien que des Musulmanes voilées qui se hâtent. (Farrère, Homme qui assassine'', 1907)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français