pédestrement
étymologie
Dérivé de pédestre avec le suffixe -ment.

adverbe

pédestrement \pe.dɛs.tʁə.mɑ̃\

  1. À pied.
    • J’eus, par exemple, de cette façon M. de Feins, écuyer de la reine et capitaine de cavalerie dans le régiment de la Reine, lequel eut la constance de passer plusieurs jours à Motiers, et même de me suivre pédestrement jusqu’à la Ferrière, menant son cheval par la bride, sans avoir avec moi d’autre point de réunion, sinon que nous connaissions tous deux mademoiselle Fel, et que nous jouions l’un et l’autre au bilboquet. (Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions (Rousseau), 1782-1789, Livre XII)
    • Aller pédestrement, le nez en l'air, à la découverte de quelque beau paysage ou de quelque ruine curieuse, […] (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895, éd.1923)
    • Quand le cycliste revenait, pédestrement, haletant et fourbu, Grubb n’écoutait aucune récrimination. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 24 de l’éd. de 1921)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français