pérenne
étymologie
Du latin perennis.

adjectif

SingulierPluriel
pérennepérennes

pérenne \pe.ʁɛn\ masculin et féminin identiques

  1. Qui dure toujours, qui dure toute l’année.
    • Une telle démarche est déjà importante dans le cas des cultures annuelles, mais elle l'est encore davantage avec les cultures pérennes, plantées pour durer des dizaines d'années au sein d'écosystèmes souvent complexes et fragiles. (Dominique Mariau (éditeur scientifique), Lutte intégrée contre les ravageurs des cultures pérennes tropicales, CIRAD, 1996, page 7 (en avant-propos))
    • Odeur d’enfance et odeur de pauvreté, de tristesse aussi, comme si les particules noires de combustion illustraient les malheurs, petits ou grands, dommageables ou bénins, pérennes ou passagers, qui se déposent sur les vies humaines et les souillent. (Philippe Claudel, Parfums, Charbon, Stock, 2012)
    • Le monde n’est qu’une branloire pérenne. Toutes choses y branlent sans cesse : la terre, les rochers du Caucase, les pyramides d’Égypte, et du branle public et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant. (Michel de Montaigne, Essais, Livre III, chapitre II, « Du repentir »)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.036
Dictionnaire Français