pétard
étymologie
(Interjection, Nom commun 1)  Composé de péter et de -ard.
(Nom commun 2) Peut-être de pétun, mot désuet signifiant « tabac » ou le même que le précédent depuis le sens de « petit rouleau de papier ou de carton contenant une composition détonante » voir bang (« pipe pour fumer du cannabis ») ou les sens festifs de s’exploser.

interjection

pétard ! \pe.taʁ\

  1. Expression de surprise, d’étonnement, de stupéfaction ; putain.
    • Pétard ! C’est qu’il n’est pas mauvais en plus.
    • Un coup de bagne pour vingt-cinq ans ça nous dresserait à tous le cul ! Sacredieu pétard ! Ah ! il nous aimait pas la tante ! (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Mort à crédit, Denoël, Paris, 1936, p. 637)

nom

SingulierPluriel
pétardpétards

pétard \pe.taʁ\ masculin

  1. Petit fourneau chargé d’explosif, qu’on fait éclater pour briser une porte, ébranler une muraille, faire une excavation dans un terrain très dur, chevrotine.
    • L’idée que Machiavel nous donne des villes impériales d’Allemagne est toute différente de ce qu’elles sont à présent ; un pétard suffirait, et au défaut de cela un mandement de l’Empereur, pour le rendre maître de la ville. {{source|Frédéric II de Prusse et
    • Leurs armures étaient peintes en noir ; ils portaient des échelles noires et des lanternes sourdes, des haches pour couper les chaînes des ponts, et des pétards pour faire sauter les portes. (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des deux Mondes, t. 2, 4, 1833)
    1. (ferro) Petite boîte détonante que l’on place sur un rail comme signal et qui, écrasée par une locomotive, attire par le bruit de la détonation l’attention du mécanicien.
      • Poser des pétards sur la voie.
    2. Pièce d’artifice faite avec de la poudre et du papier roulé et serré.
      • Tantôt il attache un pétard à un poil de ma barbe, tantôt il me décoche de son arbalète un trait de feu dans mon manteau. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
      • Au douar, l’on avait tiré quelques coups de fusil, fait partir beaucoup de pétards, fait courir les faméliques chevaux. (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
  2. Nouvelle à sensation lancée à dessein de faire scandale, bombe.
    • De divers côtés lui parvenaient [à la Reine] des nouvelles du déplorable effet produit par ce pétard [le manifeste de Brunswick] […] (Léon Daudet, Les Lys sanglants, Flammarion, 1938, p. 189)
    • Lancer un pétard.
    • Pétard mouillé : Révélation, nouvelle qui devrait être spectaculaire, sensationnelle, mais qui n’a pas d’effet.
  3. (Taille de pierre) Outil pneumatique permettant de façonner la pierre en propulsant la broche ou le ciseau à son encontre à cadence élevée.
  4. (argot) Revolver, pétoire, flingue.
    • Il prenait son pétard en mains, il faisait tourner le barillet. (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Mort à crédit, Denoël, Paris, 1936, p. 89)
  5. (argot) Fesses, arrière-train, fessier. Note: Au Canada, on dit plutôt péteux dans ce sens.
    • Elle avait pas vingt piges la môme et des petits nénés insolents… et la taille de guêpe… et un pétard comme je les aime, tendu, musclé, bien fendu. (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Mort à crédit, Denoël, Paris, 1936, p. 255)
  6. (populaire) Homme ou femme très attirant, bombe sexuelle (pour une femme), étalon (pour un homme).
  7. (populaire) Tapage, scandale.
    • Le roi et la reine entrèrent. J’étais couvert d’une sueur froide tant je craignais un pétard de mes deux compagnons. (Touchatout, Mémoires d’un préfet de police, 1885)
  8. Nuance de couleur vive, éclatante, « pétante » (rose pétard, jaune pétard, etc.).
    • Les couleurs pétard, vert pomme, rouge cassis, bleu pailleté, orange effet marbré, sont de sortie. (Stéphanie Maurice, La passion du tuning, Seuil, 2015, coll. Raconter la vie, p. 64)
synonymes
  • pétasson

traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
pétardpétards

pétard \pe.taʁ\ masculin

  1. (argot) Cigarette contenant du cannabis ou ses dérivés.
    • Mon père est mort, j’ai hérité, j’ai eu vingt et un ans, je suis allé au casino et j’ai perdu quelques millions, j’aurais préféré le piano, mais au lieu de ça, j’ai appris à rouler des pétards parfaits, et à me faire mes propres fix, avec Julie. (Lolita Pille, Bubble Gum, Éditions Grasset, Paris, 2004, ISBN 2-246-64411-9, ch. VI, p. 110)
    • Si tu crois que tu vas gagner en endurance à rien branler chez toi, à boire des binches et fumer des pétards devant la console avec tes potes, va falloir y réfléchir à 2 fois ! (Geogeo2, dans le forum « Gagner en endurance en restant chez soi », le 25 août 2009, sur le site Skipass (www.skipass.com))
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français