pétun
étymologie
Louis Deroy, dans L'emprunt linguistique, Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de l'Université de Liège, n° 141, Paris : Les Belles Lettres, 1956, chapitre VI : Nécessité pratique ↗, propose:
« Mais, vers la même époque que les Espagnols, les Portugais employaient, pour désigner le tabac, un mot petum repris à pétume des Guaranis du Brésil. Cette appellation fut, à un certain moment, usitée jusqu’au Danemark. En français, pétun est attesté depuis 1558 et il a donné naissance, un peu plus tard, au verbe pétuner : ces mots ont été ensuite abandonnés et ne subsistent plus que dans des patois de l’Ouest et au Canada. »

nom

SingulierPluriel
pétunpétuns

pétun \pe.tœ̃\ [1] masculin

  1. (Désuet) Tabac.
    • Si je pensais que le souverain bien fût la joie, je ne douterais point qu'on ne dût tâcher de se rendre joyeux, à quelque prix que ce pût être, et j'approuverais la brutalité de ceux qui noient leurs déplaisirs dans le vin, ou les étourdissent avec du pétun. (René Descartes, « Lettre à Élisabeth Egmond, du 6 octobre 1645 », dans Correspondance avec Élisabeth, Presses électroniques de France, 2013)
  2. (Désuet) Par extension, désigne tout ce qui se fume.

nom

pétun \pe.tœ̃\ [1] masculin

  1. Langue amérindienne aujourd’hui disparue.
    • Neutre, nicola, tsetsaut, laurentien, pétun, songish… toutes ces langues sont tombées dans l’oubli. (L’Actualité, 17 février 2007)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français