pacifier
étymologie
Du latin pacificare (« faire la paix ») et pax, pacis, (« la paix »).

verbe

pacifier \pa.si.fje\ transitif conjugaison

  1. Apaiser, calmer en rétablissant la paix.
    • Dès ce moment, Dombrowski et ses soldats sont attachés à la fortune de la France. Ils pacifient Reggio. (Anonyme, Légions polonaises en Italie, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • […] Cédric le Saxon fut appelé à la cour de Richard, qui alors était à York, occupé à pacifier les provinces que l’ambition de son frère avait troublées. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le khalife almohade fit prêcher le djehad en Espagne et en Afrique, tandis que le grand pape Innocent III, fidèle aux traditions du saint-siége , pacifiait les princes chrétiens et annonçait de son côté la croisade […] (Léon Godard, Description et histoire du Maroc, vol. 1, Ch. Tanera, Paris, 1860, p. 337)
    • Enfin, nous allons lever le camp ! — La région, paraît-il, est maintenant suffisamment « pacifiée » : les taxes et les contributions de guerre sont levées; le pays est dévasté; […]. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 101)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français