pairie
étymologie
De l’ancien français pairie.

nom

SingulierPluriel
pairiepairies

pairie \pe.ʁi\ féminin

  1. (histoire) Dignité de pair qui était attachée à un grand fief relevant immédiatement de la couronne.
    • Les honneurs, les prérogatives de la pairie.
    • Pairie héréditaire.
    • Pairie femelle, pairie qui passait aux femmes : Il existe encore des pairies femelles en Angleterre.
  2. (seigneuries) (Par extension) Fief, domaine auquel cette dignité était attachée.
    • Cette terre était une pairie.
    • Cette terre fut érigée en pairie, en duché-pairie.
    • Il mourut l’année d’après, léguant à son petit-fils John, mineur, sa pairie qui, du reste, devait s’éteindre en 1768. (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)
  3. (Histoire) Dignité de membre de la Chambre qui, en France, de 1814 à 1848, concourait avec le roi et avec la Chambre des députés à la confection des lois.
    • Au second retour, nommé lieutenant-général et redevenu marquis, monsieur d'Aiglemont eut l'ambition d'arriver à la pairie, il adopta les maximes et la politique du "Conservateur". (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français