paisible
étymologie
(début du XIIe siècle) Dérivé de pais#fro|pais, ancienne forme de paix avec le suffixe -ible [1].

adjectif

SingulierPluriel
paisiblepaisibles

paisible \pe.zibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui inspire un sentiment de paix, de tranquillité.
    • Ernestine passa trois années chez son maître, sans que rien troublât la paisible uniformité de sa vie. (Marie-Jeanne Riccoboni, Histoire d’Ernestine, 1762, édition Œuvres complètes de Mme Riccoboni, tome I, Foucault, 1818)
    • On s’en vient donc deux à deux et quand on a trouvé dans un petit coin, au bord du bois, un endroit paisible et solitaire, on déballe les provisions et l’on s’assied. (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. Qui est doux et pacifique.
    • Rechercher la société des gens paisibles.
    • (Par extension) caractère, humeur paisible.
    • Le mouton est un animal paisible.
  3. Qui n’est pas inquiété, qui n’est pas troublé dans la possession d’un bien.
    • Paisible possesseur d’une terre, d’un héritage.
    • Ce prince est paisible possesseur de ses états.
  4. Qui n’est pas troublé, pas agité ; qui est calme et tranquille ; en parlant des choses.
    • Le ciel avait destiné M. Smallways à vivre dans un monde paisible, mais il avait oublié de créer un monde paisible pour M. Smallways. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 6 de l’éd. de 1921)
    • Un sommeil paisible. — Une retraite, une habitation paisible.
  5. (Littéraire) (Désuet) Qualifiait un lieu favorable à la pâture, un endroit où les animaux d’élevage peuvent paître.
    • Cette prairie est paisible pour mes moutons, car ils ont de quoi paître ici.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français