palan
étymologie
(1553) De l’italien palanco, forme archaïque de paranco.

nom

SingulierPluriel
palanpalans

palan \pa.lɑ̃\ masculin

  1. (marine) Assemblage de poulies et de cordages, dont on se sert soit pour exécuter des manœuvres à bord des navires, soit pour soulever de pesants fardeaux.
    • Les matelots halèrent le monstrueux squale au moyen d’un palan frappé à l’extrémité de la grande vergue. (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • Au moyen de palans je « roidis » les étais et j’amarre le beaupré aussi solidement qu’il est possible sur le pont maintenant rasé à l’avant. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Québec) Assemblage de poulies et de cordages ou de chaînes utilisé pour soulever des objets pesants.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français