palanquin
étymologie
(Nom 1) Du portugais palanquim, de palanque#pt|palanque, ultimement du sanscrit पल्यङ्क.
(Nom 2) De l’italien palanchino.

nom

SingulierPluriel
palanquinpalanquins

palanquin \pa.lɑ̃.kɛ̃\ masculin

  1. Sorte de chaise, de litière, portée par des hommes ou par des animaux et dont les personnes importantes se servent, dans l’Inde et en Chine, pour se faire transporter d’un lieu à un autre.
    • Se faire porter dans un palanquin.
    • Un riche palanquin.
    • Maintenant, dit Corcoran, que Sita monte dans son palanquin, et que l'éléphant soit retenu sous bonne garde, hors de la portée des balles, et en avant sur ce maudit Robarts! (Alfred Assolant, [http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k645952.pdf Aventures merveilleuses mais authentiques du capitaine Corcoran], 1867)
    • Le troisième s’appelait La Chasse au tigre et montrait un éléphant portant un palanquin, aux prises avec un énorme fauve qu’il avait saisi avec sa trompe. (Georges Perec, Un cabinet d’amateur, 1979, Le Livre de Poche, pages 55-56)

traductions
nom

SingulierPluriel
palanquinpalanquins

palanquin \pa.lɑ̃.kɛ̃\ masculin

  1. (marine) Petit palan de bout de vergue servant à relever le bas des voiles, pendant qu'on y prenait des ris, pour que la voile ne soit pas raide.

Palanquin
étymologie
Emprunté au portugais palanquim.

nom

Palanquin \pa.lɑ̃.kɛ̃\ masculin

  1. En Extrême-Orient, et dans la société traditionnelle, chaise à porteurs.
  2. Petit palan, simple ou double, servant à prendre les ris.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.046
Dictionnaire Français