panais
étymologie
(XVIe siècle) De l’ancien français pasnaie (XIIe siècle), lui-même du latin pastinaca.

nom

panais \pa.nɛ\ masculin

  1. (Agriculture) Plante potagère, de la famille des apiacées (ombellifères).
    • Les panais se multiplient de graine, laquelle est plate, de figure ovale, & de couleur brune : […]. (L’agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787)
    • Il y avait dans ce temps-là de grands hivers, de brûlants étés. J’ai connu, depuis, des étés dont la couleur, si je ferme les yeux, est celle de la terre ocreuse, fendillée entre les tiges du blé et sous la géante ombelle du panais sauvage, celle de la mer grise ou bleue. (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 18)
    • Comme la carotte, le panais réclame des terres profondes et fraîches, fumées à l’avance ou enrichies des mêmes engrais minéraux. (Odette Bussard, Cultures légumières, Paris : Baillière, 1943)
  2. (Par métonymie) Racine de cette plante qui est d’un blanc jaunâtre et d’une saveur douce.
    • C’était un lascar maigre et décoloré comme un panais mais avec yeux de cirage. (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 298)
synonymes
traductions
  • allemand : Pastinake, Pastinak
  • anglais : parsnip
  • espagnol : chirivía
  • italien : pastinaca
  • portugais : cherovia (Portugal), chirívia (Brésil)
  • russe : пастернак, пастернак посевной

forme fléchie

panais \pa.nɛ\

  1. Première personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif de paner.
  2. Deuxième personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif de paner.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français