pantin
étymologie
Du moyen français pantine, "écheveau de soie" [1].

nom

SingulierPluriel
pantinpantins

pantin \pɑ̃.tɛ̃\ masculin

  1. Petite figure de carton mince et colorié, dont on fait mouvoir les membres par le moyen d’un fil et qui sert de jouet aux enfants.
    • À la tribune, l'orateur faisait figure d'un de ces ridicules pantins dont, en pressant le ressort, on déclenche la tête et les bras. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. (Figuré) (familier) Celui qui gesticule sans motif et ridiculement.
    • La musique enivre et règle le danseur, tandis que le curieux voit le mouvement seul et rit de ce pantin qui s’agite sans raison, car le curieux, lui, n’entend pas la musique. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre I)
  3. (Figuré) (familier) Quelqu’un qui n’a rien de sérieux et de constant dans ses actes, dans ses opinions.
    • Ceux qui fayotent avec l’originalité et qui à force d'abuser de fausses excentricités, de se mentir à eux-mêmes dans le but de se distinguer, ne sont plus que des pantins. Oui, on en perd du temps à s'affranchir des tabous, des flux et reflux des modes ! (Louis Nucéra, L'Obstiné, Julliard, 1970, p.253)
  4. (cuisine) Pâté en croûte façonné à la main, sans moule.
    • Abaisser la pâte à brioche en rectangle […] ; garnir le milieu, tout comme un « pantin », et par lits superposés avec : le kache ou le riz ; les escalope de saumon […]. (Auguste Escoffier, Le guide culinaire, IVe édition, 1921)

traductions
  • anglais : string puppet, marionette
  • espagnol : marioneta

adjectif

pantin \pɑ̃.tɛ̃\ masculin

  1. (cuisine) Se dit des préparations cuites au four sans moule mais enveloppées dans une abaisse de pâte.
    • Le koulibiac se cuit comme un pâté pantin, c’est-à-dire sans moule.
    • Un pâté pantin d’alouettes.

Pantin
nom propre

Pantin \pɑ̃.tɛ̃\

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département de la Seine-Saint-Denis.
    • Dans toutes les vitrines des photographes, on voyait des rangées entières de portraits qui représentaient un jeune gaillard, […]. C'était l'illustre assassin de Pantin. (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
  2. (argot) Paris.
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.039
Dictionnaire Français