papoter
étymologie
Avec le suffixe -oter, de l’ancien français papier, papeterbabiller ») voir papelard.

verbe

papoter \pa.pɔ.te\ intransitif conjugaison

  1. (familier) Bavarder, discuter de choses futiles.
    • La petite Duret aussi grimpait souvent ses trois étages, entrait avec des excuses effarouchées, s'asseyait craintivement, papotait, parlait de leurs maris, plaignait Louise, se plaignait ; […]. (Marcel Martinet, La Maison à l'abri, 1918)
    • Elle menait une vie très indépendante, passait les après-midis et les soirées dans les salons où l'on papotait indéfiniment. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l'Amour et de la Mort, 1940)
    • Bonjour aux mamans ; je recherche des mamans pour papoter de nos bambins : éducation, vie de famille, apprentissage propreté, jeux loisirs, etc. (Un forum - 2007)
    • J’étais effrayée, voire sottement hilare à l’idée de papoter sur la météo baskets aux pieds et seins à l’air avec, mettons, Jean-Michel Apoual du chalet d’à côté, sandales aux pieds mais surtout sexe à l’air (que les choses soient claires : c’est impossible de ne pas regarder). (Johanna Luyssen, « Les Teutons à l’air ↗ », Libération, 21 août 2018)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français