parapet
étymologie
De l’italien parapetto.

nom

SingulierPluriel
parapetparapets

parapet \pa.ʁa.pɛ\ masculin

  1. (Architecture) Massif de terre ou de maçonnerie qui surmonte un rempart ou une tranchée et qui les protège contre le feu de l’ennemi.
    • Derrière ces abattis, j'élève un parapet avec une banquette & un fossé en avant. Je place, derrière ce parapet, des compagnies de Chasseurs & l’Infanterie des Troupes Légères. (Lancelot Turpin de Crissé, Commentaires sur les institutions militaires de Végèce, livr.1, chap.10, Paris, Nyon aîné, 1783, p.211)
    • […], les meurtrières pratiquées dans les merlons de pierre restaient démasquées dans leur partie inférieure et permettaient aux arbalétriers postés au dedans du parapet sur ce chemin de ronde de lancer des traits sur les assaillants. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Les Boches préparaient un « sale » coup, et Luc, de quart au périscope, avait donné l’alerte à sa tranchée. Presque aussitôt le bacchanal se déchaîne : les obus pleuvent, les parapets sautent. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p. 155)
  2. (Architecture) Muret à hauteur d’appui, élevé sur le bord d’une terrasse, sur les côtés d’un pont, le long d’un quai, etc., pour servir de garde-fou.
    • […] ce n’était qu’un balcon isolé, garanti comme à l’ordinaire par un parapet, avec des embrasures près desquelles quelques archers pouvaient se placer pour défendre la tourelle. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • L’eau sombre, au bas du parapet, s’étalait silencieuse avec le reflet immobile des lumières. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français