parasiter
étymologie
Du latin parasitor, du grec ancien παρασιτέω dérivé de σῖτος.

verbe

parasiter \pa.ʁa.zi.te\ transitif conjugaison (pronominal : se parasiter)

  1. Vivre, se nourrir, se reproduire au dépens d'autrui.
    • L'aventure du phylloxera fut, d'ailleurs, sur le point de se renouveler quelques années plus tard, lors de l’invasion de l'Europe par le doryphore, vulgairement appelés bête du Colorado et comme son nom l'indique, lui aussi originaire de l'Amérique du Nord, et qui parasite la pomme de terre. (Henri Noilhan, Histoire de l'agriculture à l'ère industrielle, n° 5 de la série L'agriculture à travers les âges, Paris : chez E. de Boccard, 1965, p. 180)
    • Le coucou parasite le nid d’autres espèces d’oiseau pour y pondre ses œufs.
  2. Perturber, troubler la réception des signaux sonores.
    • On n’entend rien, de la friture parasite la connexion.
  3. Nuire à la sérénité mentale ou psychologique.
    • Or, beaucoup vivent mal dans le présent tant ils sont parasités par les traumatismes du passé ou au contraire paralysés par la peur de l'avenir. (Frédéric Lenoir, Petit traité de vie intérieure, Plon (« Pocket »), 2010, p. 137.)
  4. (pronominal) Attraper des parasites.

traductions
  • anglais : parasitise (Royaume-Uni), parasitize (États-Unis)
  • espagnol : parasitar
  • italien : parassitare



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.018
Dictionnaire Français