parce que
étymologie
(agglutination) partielle de la locution constituée de par et de ce que, et qui a remplacé l’ancien français pour ce que, qui a même sens.

locution conjonctive

parce que \paʁs.kə\ ou \paʁ.sə.kə\

  1. Sert à marquer la raison de ce qu’on a dit, le motif de ce qu’on a fait, la cause d’un événement.
    • Les historiens de la philosophie me paraissent avoir été très hostiles à Xénophon parce qu’il est trop vieux Grec; Platon leur convient mieux parce qu’il est plus aristocrate, et par suite plus détaché de l’économie. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, note en bas de p. 344)
    • Ce n’est pas parce qu’on s’habille en L.A. Gear et qu’on s’injecte de la silicone qu’on est plus porté sur le crime que le reste de la population. (Kyra Davis, Sexe, meurtres et cappuccino, Harlequin, 2007)
  2. (familier) (interrogation) Pourquoi ? — Note d’usage : C’est une invitation à faire une phrase débutant par parce que.
    • — Pardonnez-moi, mon père, dis-je alors, mais je ne partirai pas.
      Parce que ?
      — Parce que j’ai déjà l’âge où l’on n’obéit plus à un ordre.
      (Alexandre Dumas fils, La Dame aux camélias, XX, 1848)
  3. (familier) (ellipse) Marque le refus ou l’impossibilité de réponse à un pourquoi.
    • « Mais plaire comment ? plaire… ? plaire pourquoi ? » demanda opiniâtrement le petit boutiquier, qui était sans doute un de ces raisonneurs si communs, incapable de s’élever jusqu’à la logique de l’Absurde.
      « Parce que ! parce que ! » répliqua la Fée courroucée, en lui tournant le dos.
      (Charles Baudelaire, Les Dons des fées, 1869)
  4. Introduit une déduction dans une conversation.
    • — Où t'es passé ? je te cherche depuis tout à l'heure.
      Ah bon ! parce que t'étais là ?
      Bah oui !
traductions traductions traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.031
Dictionnaire Français