paria
étymologie
(Nom 1) (XVIe siècle) Du portugais pária. Les parias sont ainsi dits de la clochette qu’ils étaient autrefois obligés de porter, afin d’avertir les brahmanes de ne point s’exposer à être souillés par l’ombre d’un être abject.
Le sens de « personne exclue, bannie » s’est répandu, dans les milieux bourgeois, grâce au succès de la tragédie, Le Paria (1821), de Casimir Delavigne, où le mot n’apparaît qu’avec le sens de « individu hors caste » (voir citation ci-dessous).
(Nom 2) Mot dialectal, probablement apparenté à parer (« ce dont on pare une tartine »).

nom

SingulierPluriel
pariaparias

paria \pa.ʁja\ masculin et féminin identiques

  1. (sociologie) personne#fr-nom|Personne de la dernière caste en Inde.
    • La caste des parias est réputée infâme par toutes les autres.
  2. (Par extension) (polit) Individu exclu d’un groupe social ou humain.
    • Il est sur ce rivage une race flétrie,[…]
      Les parias ; le jour à regret les éclaire,
      La terre sur son sein les porte avec colère.
      (Casimir Delavigne, Le Paria, 1821)
    • Le professeur de dessin, lui, est un paria. Le mineur travaillant à plat ventre dans sa galerie. Le chauffeur de bateau devant ses machines. (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 124)
    • En France, les grands patrons qui ne sont pas issus de la noblesse d’État sont des parias du monde des affaires. (Catherine Dyja, « L’Insurrection qui vient », dans la Revue de la Défense nationale, juillet 2009)
synonymes

Caste indienne :


traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
pariaparias

paria \pa.ʁja\ féminin

  1. Type de confiture de la Bresse.
forme fléchie

paria \pa.ʁja\

  1. Troisième personne du singulier du passé simple de parier.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français