parking
étymologie
Créé en France à partir de to park (« parquer »), du substantif park, lui-même dérivé du français parc. En anglais, le mot parking n’est pas utilisé seul pour désigner un lieu précis aménagé pour le stationnement : l’anglais utilise des locutions du type car park (ou, aux États-Unis, parking lot), parking permit, parking ticket, parking pass, parking meter, parking spot, etc. C’est une sorte de faux-ami, dans le sens que l’on ne peut pas traduire « un parking » par a parking.

nom


parking \paʁ.kiŋ\ ou \paʁ.kiŋɡ\ masculin

  1. (anglicisme) Terrain ou aménagement destiné au stationnement des automobiles.
    • En arrivant sur la place, avec la ville dans le dos, il y a une dernière rangée de constructions, un peu disparates, des kiosques, des parkings, des manèges, des échoppes. (Florence Aubenas, Le Quai de Ouistreham'', Éditions de l’Olivier, 2010, pp. 166-167)
    • Pôle d’échanges multimodal de la gare de Poitiers, accueillant une gare routière, un dépose-minute ainsi qu’un tout nouveau parking de 700 places. (Philippe Nomine & Anaïs Claverie, Poitiers Futuroscope, 2010, p. 35)
  2. (Par métonymie) Espace de stationnement pour une automobile.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.049
Dictionnaire Français