paroi
étymologie
Du latin paries.

nom

SingulierPluriel
paroiparois

paroi \pa.ʁwa\ féminin

  1. (Maçonnerie) Cloison de maçonnerie qui sépare une chambre ou quelque autre pièce d’un appartement d’avec une autre.
    • J'essaie bien de cuire du porridge sur le réchaud à cadran, mais une vague plus forte envoie le porridge se coller au plafond et aux parois du poste. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • S’appuyer contre la paroi.
    • Les parois de cette chambre sont humides.
  2. (Par extension) Mur, clôture, enveloppe interne ou externe.
    • […], on descendit dans des caves, on suivit des souterrains dont les parois, […], laissaient suinter l'eau qui retombait en gouttes. (Maurice Maindron, Blancador l'avantageux, Éditions de la Revue Blanche, 1901, page 362)
    • Paroi de rochers.
    • Les parois d’un vase, d’un tube, d’un tuyau.
    • (anatomie) La paroi du sabot ou muraille.
  3. (anatomie) Parties qui forment la clôture, les limites des diverses cavités du corps, et principalement de leurs faces internes.
    • L'ingestion d'un corps étranger métallique et sa traversée de la paroi réticulaire entraînent une péritonite locale aiguë. Le corps étranger pénètre le plus souvent dans la partie antérieure du réseau en direction du diaphragme […]. (Yan Chérel, Patrice Couillandeau, Christian Spindler & al, Autopsie des bovins, page 103, Point vétérinaire, 2006)
    • La paroi cellulosique de la cellule végétale. Voir membrane et plasmodesme

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français