partiellement
étymologie
Dérivé de partiel, par son féminin partielle, avec le suffixe -ment.

adverbe

partiellement \paʁ.sjɛl.mɑ̃\

  1. Par parties, en partie.
    • En outre, des bandes de mitrailleuses furent trouvées, entièrement ou partiellement garnies de balles explosibles. (Rodolphe Archibald Reiss, Comment les Austro-Hongrois ont fait la guerre en Serbie, 1915)
    • L'odorat, qui a pour siège les poils olfactifs est, chez lui, rudimentaire, et partiellement inhibé par la vision. (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • Il ne savait aucune des paroles du grand choral de Luther, mais il ouvrait toute grande sa bouche et émettait des sons vastes, graves et partiellement harmonieux… (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 263 de l’éd. de 1921)
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français