partition
étymologie
Du latin partitio.

nom

SingulierPluriel
partitionpartitions

partition \paʁ.ti.sjɔ̃\ féminin

  1. (musique) L’ensemble ou la réunion de toutes les parties d’une composition musicale, écrites les unes au-dessous des autres, de manière à se correspondre exactement.
    • […] flétrissez aussi le charlatanisme de ces pseudo-virtuoses qui ont obtenu des succès apocryphes à New-York ou en Californie, et qui, […], viennent défigurer sur nos grandes scènes lyriques des partitions dont elles ridiculisent la majesté par les exagérations de leur style exotique. (Stéphen de La Madelaine, Études pratiques de style vocal, T.1, 1868, page 18)
    • M. Ferdinand Poise a écrit, sur cette jolie scénette en deux actes, une partition fine, élégante et distinguée, la sœur des Surprises de l'amour et de l’Amour médecin dont elle retrouvera sans doute le succès. (L'Artiste, vol. 2, Paris : Aux bureaux de L'Artiste, 1884, page 317)
  2. Réduction d’un opéra pour piano et chant, ou pour piano seul.
  3. (didact) Division ; partage.
    • On a comparé ces anomalies à la duplicature des fleurs chez les Phanérogames, et le Dr Maxwell Masters, rédacteur du Gardener's Chronicle, considère les partitions anormales des fougères comme des sortes de superfétations organiques, un perfectionnement de la plante. (Henry Correvon, Les fougères de pleine terre et les prêles, lycopodes et sélaginelles rustiques, p.116, Octave Droin éditeur, 1896)
    • La partition spatiale ayant une grande influence sur les résultats de ce modèle de simulation des dynamiques intra-urbaines, il s'avère en effet que l'homogénéité du découpage est un facteur décisif pour le bon fonctionnement du modèle, […]. (Gilles Lajoie, Le carroyage des informations urbaines: Une nouvelle forme de banque de données sur l'environnement du Grand Rouen, Publications de l'Université de Rouen, 1992, p. 3)
  4. (Mathématiques) Pour un ensemble, découpage en sous-ensembles disjoints.
  5. (Mathématiques) Pour un entier naturel, écriture comme la somme d'entiers naturels.
    • 2+3 est une partition de 5.
  6. (Héraldique) Division du champ de l’écu.
    • La multiplication des partitions s'appelle rebattement […]. (Geneviève d'Haucourt et Georges Durivault, Le Blason, 1949)
    • Tranché d’or à une crosse de gueules ; et d’argent à un skieur équipé de sable ; à la cotice d’azur brochant sur la partition, qui est de Mouthe du Doubs voir illustration « cotice brochant sur la partition »
  7. (informatique) Sous-ensemble d’un disque dur découpé virtuellement en unités logiques.
  8. (BDD) Division logique d’une table stockée en plusieurs parties indépendantes.
    • Les tuples sont rangés à l'intérieur de partitions associatives dont la taille est en général une piste mais peut être moins. L’adressage à l'intérieur d'une partition s'effectue par le contenu. (Actes du Congrès "Architecture de machines et systèmes informatiques", Association française pour la cybernétique économique et technique, Éditions hommes et techniques, 1982, p.54)
  9. (politique) Division d'un territoire.
    • La partition de la Tchécoslovaquie.
  10. (Figuré) Histoire ; succession d’événements.
    • Cette variation sur le thème « Aime-moi ou je te tue » se retrouve, on l’a vu, chez Tacite, lequel corrige ensuite la partition de Silius. (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012) }{#if:{#if:| (OCLC {} ↗)}}, page 119}}
  11. (Figuré) Programme.
    • De leur côté, les grands émetteurs que sont la Chine, l’Inde, les Etats-Unis, l’Australie ou le Brésil ont préféré jouer chacun leur propre partition, minant toutes les propositions de consensus d’une présidence chilienne de la COP manquant de poids politique. (COP25 : une conférence sur le climat à oublier)
synonymes
(info)

traductions
traductions
  • allemand : Klavierauszug

traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français