patate
étymologie
(1582) Via l’espagnol patata, du tnq batata.

nom

SingulierPluriel
patatepatates

patate \pa.tat\ féminin

  1. (plantes) patate douce#fr|Patate douce (plante).
    • Les feuilles de la patate douce se consomment comme des épinards, contrairement à celles de la pomme de terre qui sont toxiques.
    1. (Par métonymie) Racine comestible de cette plante.
      • À côté de la case s’élevaient les magasins qui renfermaient les provisions du chef, sa récolte de phormium, de patates, de taros, de fougères comestibles. (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    2. (Par analogie) Toute autre plante alimentaire farineuse.
  2. (Par analogie) (familier) ou (Canada), (Missouri) et (Louisiane) pomme de terre#fr|Pomme de terre.
    • On va encore manger des patates !
    • Pendant que les Anglais avaient Winston Churchill, pour prendre un exemple au hasard, nous avons eu Friedrich Traugott Wahlen. Un homme dont la vision d’une Suisse dont tous les espaces verts seraient plantés de patates a beaucoup fait pour l’alimentation et le moral des populations entre 1940 et 1945. (Le Temps du 4/02/2010) [https://web.archive.org/web/20100311193358/http://www.letemps.ch/Page/Uuid/9b528dc0-27d4-11df-bc62-347c3d7b67cd%7C1]
    • Plus terre à terre que lui, il fallait vraiment être un concombre ou une patate ! (Marie Décary, Rendez-vous sur planète Terre, p.46, Éditions La courte échelle, 1998)
    • Ne pas manger de viande n’était absolument pas dans les mœurs de l’époque. Ma famille vient de Pologne, un pays où la pomme de terre occupe une place énorme. Quand nous allions chez mes grands-parents, omnivores, nous ne mangions que des patates parce qu’ils ne savaient pas quoi nous cuisiner d’autre. (Corentin Lacoste,« Végétarienne de naissance, je n’ai goûté de la viande qu’à 13 ans » ↗, Le Monde, 18 juin 2017)
  3. (familier) Personne stupide, imbécile, gaffeur.
    • Quelle est la patate qui a rangé le sel au frigo ?
    • Je devais avoir l’air patate en le regardant, car le voilà qui s’esclaffe, me tape sur le bide, et me dit : — Je vous rapporte votre portefeuille, mon petit gars… (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors (roman), ch. III, Série noire, Gallimard, 1956, p. 25)
  4. (populaire) Somme d’argent, qui correspond à un million d'anciens francs français, soit 1524 euros.
    • Un jour, j’ai gagné une patate au loto. Je voulais pas aller la chercher. C’était du pognon, ça ne m’intéressait pas. (Franz Bartelt, Le Jardin du bossu, Gallimard, 2004)
  5. (familier) Coup violent lors d’une bagarre ou d'un combat.
    • La jeune fille hystérique va envoyer un coup de poing dans le nez du mec et ce dernier va répliquer avec une grosse patate en plein visage.
  6. (familier) (sport) Tir ou lancer puissant.
    • Tirer une patate en pleine lucarne.
  7. (familier) Très bonne forme physique, pèche, punch.
    • Ça se voit que tu as la patate, aujourd’hui.
  8. (familier) Force, puissance, nervosité, dynamisme.
    • Cette petite voiture de 100 ch, elle a de la patate !
forme fléchie

patate \pa.tat\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de patater.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de patater.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de patater.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de patater.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de patater.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français