pelure
étymologie
 Composé de peler et de -ure.

nom

SingulierPluriel
pelurepelures

pelure \pə.lyʁ\ féminin

  1. Peau ou enveloppe de certains fruits, de certains légumes, lorsqu’on les a détachées en pelant ces fruits, ces légumes.
    • Venues de 107 pays, ces crèches, tantôt en plâtre, tantôt en paille, en céramique, en pelure de maïs, en bois, en cire, en chocolat, en ébène, en bronze ou en courge, méritent vraiment le détour. (Le Devoir, 7 janvier 2005)
    • Pour illustrer cette situation dramatique, Peer Gynt ramasse un oignon par terre et le pèle. Chaque pelure évoque différents rôles qu’il a joués au cours de sa vie. Il pèle, il pèle, mais il n’arrive jamais à atteindre le cœur. (Le Devoir, 26 mai 2006)
    • Sur le trottoir, les passants dévient quelque peu de lui, de lui sur leur passage, comme s’il n'était qu’une pelure. (Le Devoir, 25-26 février 2006)
    • « On a été habitués à séparer le corps et l'âme, une conception grecque. Mais la conception moderne, c’est comme un oignon : chaque pelure est l’oignon. Si on touche de façon « inappropriée », comme dirait Clinton, on blesse tout, le corps et l'âme aussi! » (Le Devoir, 25 mars 2005)
  2. (Figuré) Surface d’un objet, en particulier d’une planète, par opposition aux couches profondes.
    • Plutôt que de se limiter à la « pelure », Corot permettra d’obtenir des données sur les diverses couches internes des étoiles. (Le Devoir, 28 décembre 2006)
  3. (Figuré) (analogie) Élément qui s’ajoute graduellement à d’autres dans la conception d’une œuvre ou d’une pensée.
    • « En fait, le spectacle s’est construit une pelure à la fois, de façon organique, comme un show rock, avec beaucoup d'énergie, quelques chansons aussi et des chorégraphies. À partir du texte écrit, tout est venu s’ajouter une couche à la fois — la bande sonore, la musique… Comme si on faisait ensemble une sorte de sculpture collective. (Le Devoir, 30-31 décembre 2006)
  4. (textile) Laine provenant d'un animal mort et dépilée par un moyen chimique.
    • Les laines mortes sont celles qui proviennent d'animaux morts. Dans cette catégorie on distingue : les pelures ou pelades qui sont détachées de la peau du mouton par des procédés chimiques. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
synonymes

Peau ou enveloppe de certains fruits ou légumes (1)

  • peau

    Élément qui s’ajoute graduellement à d’autres (2)

  • couche

traductions
forme fléchie

pelure \pə.lyʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de pelurer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de pelurer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de pelurer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de pelurer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de pelurer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français