percée
étymologie
Mot  composé de percer et de -ée.

nom

SingulierPluriel
percéepercées

percée \pɛʁ.se\ féminin

  1. Ouverture pratiquée soit pour faire un chemin, soit pour se procurer un point de vue.
    • […], je continuai donc à errer tout à mon aise, jusqu’à ce que enfin, comme je commençais à examiner si les nombreuses petites percées qui s’ouvraient ça et là étaient réellement des chemins, je fusse conduit par la plus invitante de toutes dans une incontestable route carrossable. (Edgar Poe, Le cottage Landor, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
    • Dès octobre 1950, une percée de 150 mètres de long sur 15 mètres de large a été ouverte à la limite du demi-bloc ouest, au droit du bâtiment de débourbage. (Daniel Braud, La Mine d’Abbaretz : l’exploitation de l’étain des Gaulois à nos jours, TheBookEdition, 2013, page 80)
    • De larges percées viennent d’être faites dans cette ville pour faciliter la circulation.
  2. (militaire) (Figuré) Passage de vive force à travers les lignes ennemies.
    • L’attaque sur Sedan et la percée réussie là, n’avaient pour but que d’assurer le flanc Sud du mouvement vers l’Ouest de ces sept divisions, qui évitait soigneusement la Ligne Maginot proprement dite. (Pierre Martin et ‎Pierre Grain, La Ligne Maginot, cette inconnue : les défenses françaises du Nord, de l’Est et du Sud-Est en 1940, Éditions Publibook, 2009, page 125)
    • D’ailleurs, de tous nos généraux, Wimpffen reste le seul à parler encore d’une percée vers l’est. Au reste, même à ses yeux, ce n’est plus désormais qu’une solution de désespoir, un moyen de sauver, sinon l’armée, du moins son honneur. (Raymond Bongrand, 1870, Alsace, Metz, Sedan, Éditions des Dernières nouvelles d’Alsace, 1970, page 298)
  3. (Figuré) (Par extension) Avancée, innovation.
    • La percée chinoise a sans doute d’autant plus frappé les esprits que la Lune est notre astre le plus familier, et sa face cachée son visage le plus mystérieux. (Décrocher la Lune permet à la Chine d’exprimer ses ambitions géopolitiques)
forme fléchie

percée \pɛʁ.se\

  1. Féminin singulier de percé.
forme fléchie

percée \pɛʁ.se\

  1. Participe passé féminin singulier de percer.
    • Nous avons des lois de S. Louis & de plusieurs autres de nos rois, qui condamnent les blasphémateurs à être mis au pilori & à avoir la langue percée avec un fer chaud par la main du bourreau. (Edme-François Mallet, L'Encyclopédie, édition de 1751, tome 2, article Blasphémateur)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français