perfide
étymologie
Du latin perfidus,  composé de per (« transgression ») et de fides (« foi »).

adjectif

SingulierPluriel
perfideperfides

perfide \pɛʁ.fid\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est déloyal, qui manque à sa foi, à sa parole, ou à la confiance qu’on a mise en lui.
    • Un homme perfide.
    • Une nation perfide.
    • Amant perfide.''
  2. (religion) Sans foi, incrédule, dissident, hérétique.
    • L’Angleterre, ah, la perfide Angleterre, que le rempart de ses mers rendait inaccessible aux Romains, la foi du Sauveur y est abordée. (Jacques Bénigne Bossuet, Premier sermon pour la fête de la circoncision de notre-Seigneur, prêché à Metz, 1836, Besançon : Outhenin-Chalandre, p. 141)
    • Le roi et la reine d’Angleterre sont bien mieux à Saint-Germain que dans leur perfide royaume. (Madame de Sévigné)
  3. Choses où il y a de la perfidie.
    • Il lui a fait un tour bien perfide.
    • Voilà une action bien perfide.
    • Après tant de perfides serments.
    • Des caresses, des louanges perfides.
    • Un sourire perfide.

traductions
nom

SingulierPluriel
perfideperfides

perfide \pɛʁ.fid\ masculin et féminin identiques

  1. Personne perfide.
    • C’est un perfide.
    • Le perfide m’a trahi.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français