perse
étymologie
De Perse, nom antique de l’Iran.

nom

SingulierPluriel
perseperses

perse \pɛʁs\ masculin

  1. (linguistique) Langue parlée dans la Perse antique.

traductions
nom

SingulierPluriel
perseperses

perse \pɛʁs\ féminin

  1. Toile peinte et glacée, dont on pensait au XVIIIe siècle qu’elle était importée de Perse alors qu’en réalité elle venait d’Inde.
    • Simple, mais très-confortable, ce petit salon était tendu et meublé de toile de perse, comme le reste de la maison. (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Les chambres à coucher, tendues de perse, se recommandent par une coûteuse simplicité. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Le lit à colonnes chastement drapé de vieille perse à ramage était remplacé par une couchette de noyer garnie du rideau à flèche. (Gérard de Nerval, « Sylvie », in Les Filles du feu, 1854)
    • Sur le bord, au long des fossés, de pauvres gens s’en allaient à pied derrière de petites voitures à bras pleines de meubles de l’ancien temps, des bergères fanées, des tables Empire, des miroirs garnis de perse […] (Alphonse Daudet, Les paysans à Paris, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 74.)
    • Ma chambre, peinte en blanc et tendue de perse, est empreinte des grâces galantes du XVIIIe siècle. (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 86.)

adjectif

SingulierPluriel
perseperses

perse \pɛʁs\ masculin et féminin identiques

  1. Qui concerne la Perse antique, son peuple ou sa langue.
    • Ainsi parlait Hérodote des Sassanides, soulignant la particularité du zoroastrisme, culte officiel de l’État perse de l’époque : son monothéisme. (Célian Macé, Ainsi parlait le zoroastrien, dans Libération (journal), du 3 août 2012, p.IV)

traductions
Perse
étymologie
(XIIe siècle) (Nom propre) Du latin Persia, du persan ancien 𐎱𐎠𐎼𐎿, via le latin Persus. Pers.
(Nom commun) Du latin Persa. Pers.

nom propre

Perse \pɛʁs\ féminin

  1. (pays) (histoire) Iran antique ou historique.
    • Il serait absurde de donner maintenant à la Perse les 40 millions qu’elle pouvait à peine nourrir à l’époque de Chardin. (Adriano (Adrien) Balbi, La Population des deux mondes, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1829)
    • La Perse n’a point de caste. Tous sont égaux chez elle au point de vue religieux. (Jules Michelet, Bible de l’Humanité, Calmann-lévy, 1876, p. 77)
    • Celles que je viens d’entrevoir ont l’aspect de villas avec balustrades et toits à l’italienne. Singulier effet en Turkestan et dans le voisinage de la Perse. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VI, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892, Page:Verne - Claudius Bombarnac.djvu/70)
    • Le monde musulman put alors s’enorgueillir de quatre États célèbres : L’Égypte des Mamelouks, la Turquie ottomane, la Perse séfévide et l’Inde moghole. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 37)
    • À l'origine du bahaïsme, mouvement religieux qui apparaît en Perse dans la deuxième moitié du XIXe siècle, se trouve le babisme fondé par Seyed Ali Mohammad Shirazi (1819-1850). (Mohammad-Reza Djalili & ‎Thierry Kellner, L’Iran en 100 questions, chap. 56, Tallandier, 2016)

traductions
nom

SingulierPluriel
perseperses

Perse \pɛʁs\ masculin et féminin identiques

  1. (Géographie) (hist) habitant#fr|Habitant de la Perse.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français