persister
étymologie
Du latin persistere  composé de per- et de sistere.

verbe

persister \pɛʁ.sis.te\ intransitif ou transitif conjugaison

  1. Demeurer ferme et arrêté dans son sentiment, dans ce qu’on a dit, dans ce qu’on a résolu, en dépit d’une résistance.
    • Les Groenlandais danois sont devenus de bons chrétiens ; ils persistent toutefois, à témoigner leur confiance à l’« Angakok ». Ce personnage important peut être comparé au rebouteux ou sorcier de nos campagnes. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il persiste dans son premier avis. — Les témoins persistent dans leur déposition. — Il persiste à nier.
    • Il persiste dans la rébellion, dans la fidélité. — persister à soutenir une opinion fausse. — persister dans sa résolution.
  2. Durer, continuer.
    • Enfin, dans tous les groupes étudiés jusqu’ici, l’individualité de chaque être se manifeste dès la première apparition du germe, dès les premiers rudimens de l’œuf, et persiste pleine et entière jusqu’à la mort. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
    • Et ce fut par cette invariable réponse qu’il accueillit toutes les parlementaires juponnées que, patiente et persévérante, sa femme persistait à lui dépêcher d’heure en heure sous des prétextes, semblait-il, de plus en plus urgents. (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Depuis vingt-quatre ans, M. B… souffrait d’une sinusite frontale qui avait nécessité onze opérations !! Malgré tout la sinusite persistait, accompagnée de douleurs intolérables. (Émile Coué, La Maîtrise de Soi-même par l’autosuggestion consciente, 1922, éd. 1935, p.40)
    • Le Choin, au contraire, garde toute l’année une teinte terne, gris-verdâtre, qui s’anime à peine au printemps , les feuilles et hampes desséchées persistent plusieurs années, dissimilant les nouvelles feuilles. (Pierre Allorge , Les Associations végétales du Vexin français, thèse de doctorat, faculté des sciences de Paris, 24 novembre 1922, p.129)
  3. (BDD) (transitif) Enregistrer les changements effectués sur un objet dans la base de donnée.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français