phénomène
étymologie
(XVIe siècle) Du latin phaenomenon, emprunté au grec φαινόμενον.
Dérivé du grec ancien φαίνω.

nom

SingulierPluriel
phénomènephénomènes

phénomène \fe.nɔ.mɛn\ masculin

  1. (Génériquement) Fait observable remarquable ou extraordinaire.
    • Nous sommes si éloignés de connaître tous les agens de la nature, et leurs divers modes d’action ; qu’il ne serait pas philosophique de nier les phénomènes, uniquement parce qu’ils sont inexplicables dans l’état actuel de nos connaissances. (Pierre-Simon de Laplace, Essai philosophique sur les probabilités, Mme Ve Courcier, Paris, 1814 (2e édition))
    • Je cherchai donc à me représenter la dualité onde-corpuscule par une image spatiale où le corpuscule serait le centre d’un phénomène ondulatoire étendu. (Louis de Broglie; La Physique quantique restera-t-elle indéterministe ? Séance de l’Académie des Sciences du 25 avril 1953)
    • Au cœur du modèle néolibéral, le libre-échange sans précaution a accru le phénomène des délocalisations. (Contribution générale « Réaliser le changement » , pour le congrès de 2012 du Parti socialiste (France))
    • Avec l’augmentation du nombre de blogs, le phénomène du pollupostage (spam), à l'origine associé seulement au courrier électronique, pénètre aujourd'hui la blogosphère. (Perspectives des technologies de l'information de l'OCDE 2006, page 308)
    • Les plus importants phénomènes de la météorologie revêtent la forme cyclonique. (Hervé Faye, ib. t. LXXVI, page 510, cité par Littré)
  2. (Médecine) Ensemble de signes observables pour diagnostiquer une pathologie.
    • Et une des conséquences les plus importantes de ce fait, c'est l'apparition d'un son plus fort et plus haut : le tympanisme de Skoda ou skodisme. Ce phénomène existe nettement dans les épanchements pleurétiques moyens. (Georges Maurice Debove, Manuel de diagnostic médical, éd. Rueff,, 1899, vol. 2, p. 201)
  3. (philosophie) Objet tel qu’il est perçu par un sujet conscient.
    • C’est un phénomène remarquable que la grande liberté d’esprit qui a pu coexister en France avec la plus grande soumission politique, et rien n’est pourtant plus explicable. (Émile Montégut,Du génie français dans La Revue des deux mondes‎, tome 9, 1857, page 141)
  4. (Figuré) Chose qui surprend par sa nouveauté ou par sa rareté.
    • Ce grand événement est un phénomène auquel on ne devait pas s’attendre.
    • C’est un phénomène que de vous voir ici.
    • Un chien aussi énorme est un phénomène.
  5. (familier) Personne qui surprend par ses actions, par ses vertus, par son talent, etc.
    • C’est un phénomène qu’un enfant aussi instruit.
  6. Curiosité que l’on exhibe dans les foires.
    • Une galerie de phénomènes.
    • […] un couple bohémien en train de charger sur le toit d’une roulotte les portants d’une baraque à « phénomènes ». (Léon Frapié, Le petit bateau, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 145)
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français