physiologie
étymologie
Du latin physiologia.

nom

SingulierPluriel
physiologiephysiologies

physiologie \fi.zjɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. Partie de la biologie qui traite des fonctions des organes chez les êtres vivants.
    • À toutes ces expériences, la physiologie positive gagna deux grandes vérités, à savoir que certains animaux peuvent, comme les plantes, se reproduire par boutures et par bourgeons. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
    • Les bons effets du pansage sont parfaitement démontrés par la physiologie. Cette science nous apprend que la répercussion produite par l’étrille sur la peau, a des effets marqués sur les animaux. (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • physiologie végétale.
    • physiologie générale.
    • physiologie comparée.
  2. Certains ouvrages qui traitent de cette science.
    • La physiologie de Gley.
  3. (Par extension) Désigne des essais traitant de l’étude physique et morale de divers caractères, de diverses conditions, etc.
    • La physiologie du mariage.
    • La physiologie de l’amour.
    • La physiologie de l’employé.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français