physiologique
étymologie
Du latin physiologicus.

adjectif

SingulierPluriel
physiologiquephysiologiques

physiologique \fi.zjɔ.lɔ.ʒik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient à la physiologie.
    • La machine animale, si l'on peut s'exprimer ainsi, se démonte pièce par pièce pour nous révéler le jeu de chacune d'elles, pour nous montrer les grandes lois physiologiques dégagées de tout phénomène accessoire. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • […], tout a été mal compris et mal entendu soit que l’on méconnût les lois physiologiques qui régissent l’organisme, soit que l’on ignorât les premiers éléments de la zootechnie, […]. (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
  2. Qui concerne le fonctionnement d’un organe, d’un organisme vivant, d’un système organique ou tissulaire particulier.
    • Avec les mains, le fasciathérapeute lit ces tensions et remonte ainsi à l'origine du problème, qu'il soit physiologique ou émotionnel. (Le Petit Futé : Remise en Forme, 2011, p.23)
  3. Qui concerne l’action d’une substance, d’un médicament ou d’une technique thérapeutique sur l’organisme (ou sur un tissu ou un organe).
  4. Qui concerne l’état ou les besoins physiques du corps.
  5. (Médecine) Non pathologique (notamment dans des propositions ou formulations telles que « ce symptôme est physiologique » ou « grossesse physiologique »).

traductions
  • italien : fisiologico
  • russe : физиологический



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français