piaf
étymologie
(Nom commun 1) (XIXe siècle) Probablement de formation onomatopéique d'après le cri de l'oiseau voir piou, pioupiou. La parenté avec piaffer est peu plausible.
(Nom commun 2) Attesté en ce sens dès le XVIème siècle.

nom

SingulierPluriel
piafpiafs

piaf \pjaf\ masculin

  1. (familier) Appellation populaire des moineaux, ou d’autres petits oiseaux mal identifiés.
    • Au retour, nous allons déranger un piaf femelle noir et blanc à long bec rouge couvant trois œufs ressemblant à ceux des mouettes. Cris stridents. (Régis Petitjean, Heureux qui comme LUREVALIS a fait un long voyage, Éditions Lulu, 2008, p. 223)
    • Un piaf curieux était déjà venu aux nouvelles. Posé sur la rambarde du balcon, il avait jeté un regard exploratoire dans la pièce. Constatant que ni les miettes de croissant, ni le fond de jus d'orange n'étaient au rendez-vous, il s'était envolé en piaillant de dépit. (Denis Humbert, Une saison Caraïbe, Éditions Albin Michel, 2009, chap. 7)
    • Puis, les allées et venues des moineaux au rayon des pâtes, en face de sa caisse, retiennent son attention. Les piafs se faufilent sous les comptoirs et les plus culottés s'attaquent aux paquets de cellophane dans les rayons. (Catherine Moret-Courtel, La Caissière, Éditions Belfond, 2010)
  2. (Argadz) Élève venant de région parisienne.

traductions
nom

SingulierPluriel
piafpiafs

piaf \pjaf\ masculin

  1. (vieux)(argot) Homme orgueilleux.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français