piciformes
étymologie
(1810) Du latin scientifique Piciformes. Les racines de ce dernier taxon sont dérivées de Picus, nom scientifique du genre-type des pics, représenté par le pic vert (Picus viridis), et de la famille des picidés. Le nom générique Picus est lui-même dérivé de la mythologie romaine, et son histoire est rapportée entre autres par Ovide (Métamorphoses, Fastes) et Virgile (Énéide), et des historiens modernes se sont intéressés aux aspects réels potentiels du mythe. Picus (mythologie) aurait été l'un des rois anciens mythiques du Latium (région historique) (d'avant l'arrivée d'Énée, selon la légende virgilienne), fils de Saturne et époux de la nymphe Canens, laquelle était une divinité du chant, et dont il avait eus comme enfants les divinités de la fertilité Faunus (dieu) et Fauna (déesse). Or, à l'aide d'un philtre magique de son crû, Circé la magicienne, qualifiée par Homère de πολυφάρμακος ("experte en poisons innombrables propres à opérer des métamorphoses"), avait tenté en vain de séduire le roi Picus; pour se venger de celui qui n'avait pas succombé à son charme (et ses charmes), elle transforma Picus en sanglier, puis en pivert (i.e. en pic vert (Picus viridis)). L'épouse de Picus, Canens, folle de désespoir d'avoir perdu son mari, se noya dans le Tibre, victime d'épuisement. Picus a souvent été représenté avec le dieu Mars, ce qui soulève la question d'avec laquelle des espèces de pic l'on devrait associer le roi Picus une fois transformé en "pivert". En effet, on sait que traditionnellement, c'est le pic noir qui est associé le plus près à Mars, entre autres par son nom spécifique. Également, par sa grosseur et sa visibilité, le pic noir est très certainement un bon candidat pour le roi piciforme. Et dans un cas comme dans l'autre, chacun de ces piciformes pourrait très bien correspondre au monarque du Latium (région historique) et roi des pics, Picus (mythologie), étant tous deux couronnés d'une calotte rouge vif très voyante qui sied parfaitement à son statut mythologique passé.

nom

piciformes \pi.si.fɔʁm\ masculin pluriel

  1. (oiseaux) Ordre d'oiseaux néognathes arboricoles et insectivores ou frugivores (selon les familles), réunissant 71 genres et plus de 450 espèces répartis en neuf familles, dont les picidés (pics),torcols, etc., famille qui représente environ la moitié des espèces de l'ordre), les ramphastidés (e.g.(toucan)s), les indicatoridés (indicateurs), et les galbulidés (jacamars), etc. caractérisées par leur pattes zygodactyles adaptées à leur mode de vie arboricole (plusieurs ayant la capacité de grimper le long des troncs), leur habitude de nicher dans les cavités de troncs d'arbre, où leurs petits sont nidicoles et ne développent jamais de duvet, même à l'âge adulte, et que l'on retrouve sur tous les continents, sauf l'Antarctique.
    • Le genre Mesonyssoides est représenté par cinq espèces chez les psittaciformes, une espèce chez les piciformes et une espèce chez les passériformes. (A. Fain, Quelques aspects de l’Endoparasitisme par les Acariens, Annales de parasitologie , Volume 40(3):317-327, 1965)
forme fléchie

SingulierPluriel
piciformepiciformes

piciformes \pi.si.fɔʁm\ masculin

  1. Pluriel de piciforme#fr|piciforme.
forme fléchie

SingulierPluriel
piciformepiciformes

piciformes \pi.si.fɔʁm\ masculin

  1. Pluriel de piciforme#fr|piciforme.

Piciformes
nom

Piciformes \pi.si.fɔʁm\ masculin pluriel

  1. (classification phylogénétique) (zoologie) ordre#biologie|Ordre d’oiseaux, généralement insectivores.

traductions
  • anglais : Piciformes pluriel



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.060
Dictionnaire Français