pierreries
nom

pierreries \pjɛ.ʁi\ féminin pluriel

  1. (Au pluriel) (collectivement) Pierres précieuses travaillées.
    • Croyez-vous que j’estime ces pierreries étincelantes plus que ma liberté, ou que mon père y attache plus de prix qu’à la vie et à l’honneur de son enfant ? (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […] : puis il […] se coiffa d’un toquet de velours noir sans plume ni pierreries, s’enveloppa d’un manteau de couleur sombre, […]. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
    • Les Turkomanes riches portent aux bras et aux pieds des bracelets pour la plupart en argent et ornés de turquoises, des ceintures et des colliers enrichis de pierreries et d'énormes boucles d’oreilles, le tout en argent. (Les Turkomans Yomouds, dans Bulletin de la Société de géographie, 6e série, t.4, juillet-décembre 1872, p.165)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français