pigment
étymologie
Du latin pigmentum (« couleur pour peindre »), de pingo#la|pingere (« peindre »).

nom

SingulierPluriel
pigmentpigments

pigment \piɡ.mɑ̃\ masculin

  1. (arts) (peinture) Substance colorante généralement insoluble et se fixant à la surface du support sur lequel on l’applique.
    • L'impossibilité de la diquaternisation du pigment à diméthyl-aniline dans le cas des colorants azoïques a été démontrée par A. I. Kiprianov (8); […]. (Bulletin de la Société chimique de France, page 581, Masson et Cie, 1974)
    • Les pigments sont des poudres, généralement broyées très finement avant d'être mises en suspension dans un liant (ou médium), liquide, plus ou moins fluide, ou visqueux, pour obtenir les peintures, les enduits, ou les encres.
    1. (anatomie) Matière colorante de la peau.
      • le pigment le plus connu est la mélanine, substance produite par les mélanocytes.
    2. (botanique) Substance organique produisant la couleur constitutive des éléments de la plante.
  2. (histoire) Liqueur douce et riche composée de vin très épicé et adouci par le miel.
    • Oswald, mettez en perce le baril de notre vin le plus vieux ; servez sur la table le meilleur hydromel, l’ale la plus forte, le plus riche morat, le cidre le plus mousseux, les pigments les plus odorants. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français